Avertir le modérateur

07/01/2009

In memoriam Gazza

gazza.jpgGazza_461693a.jpgRien à voir avec les terribles événements de ces derniers jours en Palestine, mais un clin-d'œil à l'un de nos héros de jeunesse, le génial et fantasco-foutraque Paul "Gazza" Gascoigne. Au bord de la fin de vie, le milieu anglais bourrelé de talent est en pleine déchéance, voire à quelques encâblures de la fin de vie. Lundi, la télé anglaise Channel 4 a diffusé un formidable documentaire intitulée "Surviving Gazza". Pour les anglophiles, on peut le retrouver sur Youtube, divisé en sept parties. Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept. Comme les vies du gros matou d'Albion. Et pour kiffer la Gazza's vibe de la nostalgie plein les larmes, un petit best-of des plus belles actions du drinking class hero…

15/09/2008

Un top 3 du week-end, très "tertulia"

Trop occupé par la division des deux gauches à la Fête de l'Huma*, j'ai hélas été éloigné de ce blog et de l'actualité sportive ce week-end. Pourtant, y avait de quoi se faire plaisir, niveau tertulia. Du lourd, du très lourd, résumé en un top 3.

Unelequipe.jpg3. L'Equipe toujours plus loin. La vache! Quelle folie que cette Une du grand quotidien sportif. "Nice volé à Lyon". Même si le Sporting Tertulia a pour règle de toujours critiquer l'infâme Aulas, d'avoir de la sympathie pour les Aiglons (moins depuis que Pancho Abardonado est parti, mais quand même) et porte dans son cœur le cultissime Fred Antonetti (dont on peut revoir un splendide best-of en cliquant ici)… FAUT PAS DECONNER!!! Quand on se targue d'être la référence du journalisme sportif et qu'on passe son temps à donner des leçons à tout le monde et à jouer au prescripteur d'opinion, on ne peut pas se permettre cela. Au rythme des erreurs d'arbitrages (qui font partie du jeu, depuis toujours, depuis que l'humanité est faillible), on peut craindre bientôt des titres comme "Quels cons ces arbitres", "L'arbitrage ça suffit" ou "Quand est-ce qu'on les pend?" C'est sûr que ça fera vendre…

Pour mémoire et exemple, je me rappelle très bien avoir cédé à cette démagogie après la demi-finale du mondial de handball croate de février 2007, que je "livais" pour 20minutes.fr… Après un très frustrant dénouement contre l'Allemagne, on s'était regardé avec feu-Big Johan et, au comble de la fureur partisane, nous avions décidé de titrer: "les Bleus se font voler la finale". Ça a duré trente secondes. D'un regard complice, mon chef et moi savions que nous avions dépassé les bornes. Le correctif a été très rapide: "La France privée de finale". Puis, nous avions fait une interview d'un arbitre de hand pour qu'il explique la complexité du métier. Ça s'appelle la déontologie. J'espère pour la seule fois de ma vie, je suis d'accord avec Aulas

 

SNN1303X_380_581828a.jpg2. On achève bien les héros. Double coup de blues à la lecture de deux infos survenues dimanche. Paul Gascoigne a tenté d'en finir avec sa vie, après avoir cherché le "shoot royal", mélange d'alcool et de drogues. À l'image de sa vie. Il y a deux semaines, il était tellement bourré qu'il confondait tout le monde avec Alastair Campbell (le conseiller de Tony Blair. Ce coup-ci, il aurait répondu à sa top-model de fille et à sa femme, venues à son chevet après qu'il a été tiré d'affaire via un lavement d'estomac: "Cassez-vous! Laissez-moi mourrir seul". You'll never die alone, Gazza…

Autre info moins triste, mais qui frôle le pathétique: Rivaldo marque encore. Mais il faut désormais l'appeler Rivaldojaparov, puisque les supporters qui vont pouvoir acclamer ses buts cette saison sont… Ouzbèques! L'occasion de vivement conseiller la lecture du So Foot de ce mois-ci, avec un grand reportage dans le club de Bunedkor, celui qui a failli attirer Eto'o et qui a donc recruté le Brésilien, afin qu'il s'exerce à un concours de lucarne permanent…




1. Ah, la belle mailloche à Mayol! On n'en avait pas vraiment eu de digne de ce nom, depuis le début de ce top 14. Et, comme dans un rêve, c'est dans l'antre du RC Toulon que ça se passe. Superbe "générale", entre Parisiens et Toulonais, où l'on voit un n°9 mettre une patate d'enfer, le public saluer Roncero comme il se doit, et les protagonistes s'indigner sans vergogne quand l'arbitre sort le carton rouge… Beau week-end de rugby. Non seulement Montpellier est troisième, mais en plus l'esprit du rugby vibre encore.


* Sans vouloir trop polluer ce blog avec Mediapart, mais aussi parce que je connais des lecteurs que cela intéresse, vous pouvez bénéficier jusqu'à demain d'une période d'essai gratuite jusqu'au 30 septembre, en envoyant votre mail à cette adresse. Attention, l'inscription n'est possible que jusqu'à demain mardi…

 

03/09/2008

Affreux, sales et méchants

2144961051.jpgVoilà du foot comme on l'aime. En deux jours, on eu droit à trois morceaux de bravoure assez jouissifs. De la vraie tertulia au sens espagnol du terme (cf. définition ci-dessus). De la bonne grosse mauvais foi, de l'évocation de personnages cultes, de l'alcoolémie surréaliste, des gestes bourrelés de talent… Et cette invocation au comptoir du Sporting du film magnifique d'Ettore Scola, dont le titre résume bien les tribulations de nos héros du jour: Jean-Michel Larqué, Luc Sonor, Ronaldinho, Paul Gascoigne. Affreux, sales et méchants…

Affreux, Ronnie l'est assurément. Se vautrant dans la fange depuis son arrivée à Barcelone, il atteint pourtant des sommets de créativité éthylique. Tout gros et tout pataud, le sauveur de l'équipe olympique du Brésil s'est en fait avéré être un boulet pour les Auriverde lors des derniers JO. Mais il n'en conserve pas moins la classe. On l'avait déjà vu régaler la chique lors d'un match entre potes cet été. Mais même lors de ses débuts dans le calcio, il a retrouvé le meilleur de lui-même. Mi-état de grâce, mi-état de graisse, Ronaldinho a retrouvé ses inspirations aussi flamboyantes que vaines. Résultat: le Milan AC commence par une défaite, mais les supporters ont enfin vu du vrai football empreint d'incertitudes et de trajectoires folles, à mille lieux du réalisme chirurgical de Kaka le fou de dieu…



1272901001.jpgSale, Gazza n'a jamais cessé de l'être. Ce bon vieux Paul Gascoigne est éternel. Tout juste sa cure de désintox terminée, l'ancien milieu anglais, et dernier créateur en date de la perfide Albion, n'avait rien trouvé de mieux que d'aller suivre la tournée d'Iron Maiden en Europe. Après avoir disparu quelques jours, Le Sun l'a retrouvé au bout du rouleau dans une station balnéaire portugaise (et si c'était lui, pour Maddie?). Complètement bourracho après cinq jours de cuite non-stop, Gascoigne avait un taux d'alcool dans le sang tellement élevé qu'il était pris d'hallucinations, prenant tout le monde pour Alastair Campbell (ancien conseiller et âme damnée de Tony Blair). Culte, forcément culte…

 

404832473.jpgMéchant, Jean-Mimi l'a toujours été. En vertu d'une paire de match où, parait-il, il a été brillant avec le maillot stéphanois, Jean-Michel "bouc-émissaire" Larqué se permet de clouer au pilori tous les joueurs qui ne ressemblent pas assez à Thierry Henry. Combien de Trezeguet, Dugarry ou Ben Arfa récemment, ont été livré à la vindicte gratuite et subjective devant les millions de télspectateurs de TF1? Et comme le Larqué est plutôt colère en ce moment (peut-être à cause de son lamentable et infructueux lobbying anti-Domenech), il se souvient qu'il a la rancune tenace et que ce serait pas mal de se payer un mec inoffensif. Du coup, il traite le grand Luc Sonor de "pipe". Et ça, c'est pas possible. Car Luc Sonor, c'était quand même un beau salopard mythique, dans la catégorie "Si le ballon passe, l'homme trépasse", aux côtés de William Prunier et Carlos Mozer. Sans un pet de technique mais avec un talent énorme: faire cauchemarder l'attaquant fragile. Et on ne peut pas le traiter de "pipe" comme ça, impunément. Surtout quand on est soi-même une grosse blague (à tabac)… Réhabilitons donc le grand Luc, avec un résumé du mythiquissime "1-4" du Barça-Metz de 1984 (faute de vidéo dédiée sur le ouaibe)…


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu