Avertir le modérateur

31/05/2009

Vin de mess(i)e

maradona y messi-thumb.jpgNon, je ne ferais pas un post sur le titre de Bordeaux. Trop parfait, trop impeccable, trop propret. Franchement, le rassemblement des électeurs de Juppé qui osent enlever leur pull d'habitude greffé sur les épaules pour se lâcher Place des Quinconces, ça n'intéresse pas le Sporting Tertulia (non, j'suis pas amer!).

Sauf si on voyait cette tête à claque de Gourcuff craquer son rimel et nous offrir un moment de joie éthylique. Comme Leo Messi, dans la nuit de jeudi à vendredi. Et là, c'est énorme d'entendre la Pulga beugler comme nous aux pires heures "borrachas" de la feria de Nîmes. La seule différence, c'est qu'il parle de titres, quand on évoque généralement le nombre de litres de pastis: "Vous en vouliez trois, vous en avez trois! Et l'an prochain, ça sera pareil!!!"

Bouteille d'or '09…



Un autre angle de vue nous remplit encore plus de joie. Quand Leo se rapproche vraiment de Diego…




Et le mieux, c'est qu'on est en plus en mesure de s'offrir une version batave, avec Guus "cuite classe" Hiddink, fêtant la victoire de Chelsea en cup ce samedi…

30/05/2009

Les larmes aux yeux, encore…

Sur mon nuage. A peine réveillé, et branché sur France Bleu Hérault tout en lisant midilibre.com et la plume "si héraultaise" de Jean-Mi Izoird ("L'élite se mérite. Elle se rouzigue os après os"). Une pensée pour Courbis, qui rejoint le panthéon "gitou-bedonnant" du club, aux côtés de Mezy et Loulou. Et un résumé vidéo (hélas trop bref) enfin trouvé…




Puis on trouve un autre reportage, excellent, encore plus "bandant" (Désolé Strasbourg)…





Comme un gosse. Sifflotant les chants de la Mosson qui reviennent tous un à un jusqu'au sanglot. C'est vraiment con, le foot. Mais putain, que c'est bon…

 

La Butte…



Tino Costa…



Les deux dernières minutes…



La Place de la Com'…

Les larmes aux yeux…

Ce match, je l'ai vécu au resto. Avec deux potes journalistes préposés au texto. Plutôt fais le choix de l'éloignement. Pour pas porter "la masque", comme on dit chez nous, au Clapas. Ç'aurait été tellement con d'échouer sur la dernière marche de l'accesion en L1. Comme Strasbourg ce soir. Mais quand l'ami Honky-Tonk m'a appelé pour me livrer le verdict (victoire 2-1, avec péno arrêté par le petit Carasso. Comme dans un rêve…), et ben j'ai explosé. Quatre coups de fil plus tard, c'était l'envahissement du terrain de mes souvenirs de gosse… Montpeul en L1. Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa…





Tino Costa et Joris Marveaux sont mes nouveaux Ziober et Jean-Ma Thétis. Montaño mon nouveau Valderrama. Et Philippe Sers est encore là. Allez La Paillade!

29/05/2009

Salut Marcel…

En passant, un hommage ému au grand Marcel Beliveau qui a bercé notre enfance et s'est éteint dans la nuit. Meilleur souvenir à connotation sportive de l'immense "Surprise sur prise": le piège de Thierry Lhermitte, avec un faux match du PSG reconstitué et un instant revival d'enfer, avec sponsor commodore sur le maillot parisien et Frédéric Jaillant à la fin. Enorme…



28/05/2009

De Nantes à Barcelone, la ligue, la ligue…

Footballers-United-008.jpgPlus encore que les retrouvailles entre Aubry et Royal, cette finale de la champion's league a occupé tous les esprits essentiellement masculins, lors du meeting de Rezé (en banlieue canarie). Durant l'après-midi, on s'était déjà vu infliger les métaphores des socialistes (tous fans du Barça), avec plein de sous-entendus tactico-tactiques éculés à deux balles.

Du genre "Ce serait dommage que le réalisme l'emporte sur le beau jeu" (le sénateur royaliste David Assouline), ou "il faut la jouer collectif pour marquer le but au moment décisif" (le député aubryste Jean-Christophe Cambadélis).

On a aussi grillé le secrétaire national aux Droits de l'homme Pouria Amirshahi, candidat devant faire potiche d'arrière-plan sur la tribune, en train d'échanger discrètement les cartons de place, afin d'être moins visible et de pouvoir mater le match en loucedé sur son mobile.

Le discours de Ségolène Royal venait de commencer depuis 5 minutes quand, façon Celtic-Dundee version light, une rumeur traversa le coin gauche de la salle, où les journalistes réunis tentaient de se connecter, qui sur son Iphone, qui sur Roja Directa. Mais Wifi fit non. Et ce sont les gars du service d'ordre du PS qui ont eu les potes les plus rapides. Merci quand même aux quatre âmes charitables qui m'ont textoté l'annonce du premier but de Sammy Eto'o simultanément. Hélas pas assez rapidement pour que je puisse me la raconter auprès des collègues.

Vu le retard pris par "l'opération réconciliation" des socialistes, on commençait à craindre pour sa deuxième mi-temps tant escomptée. Déjà un quart d'heure que le meeting était terminé. Et, renseignement pris, pas un bar à de raisonnables alentours et aucun des vendeurs de sandwichs n'a pensé à prendre une télé. Ç'aurait pu être la lose.

Et puis vint mon messie.

Merci à toi, le socialiste, qui m'a permis de me glisser dans la salle des régisseurs afin de gratter un quart d'heure de match au milieu de gros bras sympas en train de dîner.

Et puis vint Messi…



L'essentiel était acquis, le frisson du live ressenti, l'explosion de joie collective. Pour le reste, y a internet. Par exemple pour lire les excellents papiers de So Foot (ici et ). Ou mater les meilleures actions en vidéo. On peut même voir les à-côtés.

 

Le duel entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi…



L'avant-match grotesque du même Ronaldo et de Sir Alex, qui a pris un sacré coup de vieux guardiolesque…



Et comme sport is politic, impossible de ne pas reconnaître en Ferguson une similitude de style avec François Hollande…


 

27/05/2009

Dernier Tango à Glasgow

C'est la meilleure blague de kop de tous les temps, que le Sporting Tertulia ne résiste pas à relayer, malgré l'heure tardive. En même temps, c'est fête. Renseignements pris, le meeting Aubry/Royal se termine plus tôt que redouté hier. Et devrait y avoir moyen de mater au moins la deuxième mi-temps de Manchester-Barça. Comme quoi, le PS n'est pas tout à fait mort, il réfléchit encore. Mais venons-en au tour pendable que les supporters des Rangers ont joué à leurs meilleurs ennemis du Celtic.

Ça se passe dimanche dernier, lors d'une anodine phase de jeu du dernier match de la saison des cathos de Glasgow contre Heart of Midhlothian. Au début, on ne comprend pas bien la clameur qui s'empare du stade…




Ainsi que le raconte The Offside, "l'Opération Tango" vient de réussir. Préparée sur des forums de supporters des Rangers, elle consistait à envoyer simultanément une salve de textos à tous ses amis celtiques, pour faire croire à l'égalisation de Dundee face aux rivaux honnis. Une égalisation qui serait synonyme de titre pour le Celtic, qui accusait deux points de retard. Finalement, les Rangers gagne 3-0 et le Celtic concède le nul (0-0). Cruel, mais énorme.

Amis bordelais qui hantent les commentaires de ce blog, n'y pensez même pas…

26/05/2009

Un peu de poésie, bordel!

Avant de se mettre en stand-by jusqu'à la fin de la semaine, le Sporting Tertulia s'offre un vidéo-panorama tout en surréalisme nostalgiconirique. Histoire d'oublier que je vais rater la finale de mercredi à cause du match retour Ségo-Titine à Rezé (et dire que l'aller à Reims m'avait privé de la victoire du MRC contre le Stade Français à Sabathé)…

4015.gifDukla forever. Bien qu'on ait déjà confié notre tchèque-préférence aux mythiques Bohemians de Panenka, on ne peut que s'extasier devant cette improbable face B des méconnus Half Man Half Biscuit. Le titre du morceau, écrit en 1984, atteint le sommet du Culte: "All I want for christmas is a Dukla Prague away kit". Un truc qu'on pourrait traduire par: "Tout ce que je veux pour noël, c'est un maillot du Dukla Prague jouant à l'extérieur". Comme noté ici, un fantasme auquel même le Subbuteo n'a pas pensé. Culte…


[découvert chez l'immense Sergio Cortina, puis dans l'excellente playlist -hélas sans liens- du non moins excellent "Footichiste"]


brewster_mccloud.jpgULM altmanien sur pré roumain. Ça se passe le week-end dernier, sur la pelouse de Pandurii, qui rencontrait le Politehnica Lasi (1-1, n'en demandez pas plus, c'est tout ce que j'ai pu récolter comme info -comme un con, j'ai pas choisi Roumain à l'école…-). Et la scène finale d'un des premiers chefs-d'œuvre de Robert Altman nous revient immédiatement en mémoire. Brewster McCloud reprend vie, là, sous nos yeux…


[Pour ceux qui ne connaissent pas "le film d'après MASH", par feu le plus grand cinéaste de la nouvelle vague américaine, ça se passe ici]


Jongle télévisuel. Une séquence qui semble trop belle pour être totalement vraie. Mais on a envie d'y croire. Et puis le final retranscrit exactement mon ressenti, quand j'ai appris que je ratais Manchester-Barça…





Et parce qu'un peu de lose ne nuit jamais. Pour bien enfoncer le clou dans la plaie tourmentée, on se termine avec un Top 30 de plus beaux ratés de l'histoire, mis en ligne il y a trois jours sur Youtube. Car la lose aussi, c'est poétique…

24/05/2009

Ciao Paolo

Dernier match à San Siro pour Paolo Maldini. La classe à la milanaise. Sauf que les Rossoneri ont perdu contre la Roma (2-3) et que des supporters lombards ont contesté l'aura du beau gosse besogneux


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu