Avertir le modérateur

21/07/2009

Ronaldo, où la Paradinha infernale

ronaldo-gros-01.jpgÇa ne pouvait pas durer. Après avoir réussi un magnifique retour en grâce chez les Corinthians de saõ Paulo, l'immense Ronaldo "option bourrelé de talent" a fait une rechute. Mais Culte, la rechute. Se croyant arrivé, O Fenomeno l'a joué trop facile et s'est fait prendre au jeu du péno de flemmasse. Contre Cruzeiro le week-end dernier, il n'a toutefois pas cédé à la si attendue panenka ou même au "une-deux à la Cruyff" pour intégrer le panthéon du "too-easy-football". Non. Quand Ronaldo se vautre, c'est en tentant la Paradinha. Ce qui, en l'espèce, se résume par un tir en marchant. Que le goal arrête en rigolant…




Lourdeau, le meilleur marqueur de l'histoire des coupes du monde a un peu dévoyé l'exercice rituel. EDIT Pour être honnête, Ronaldo a réussit le même geste il y a quelques semaines, de façon impeccable. Merci à Geonaldo d'avoir rectifié (dans les commentaires) la réalité d'un Ronaldo sachant paradinher au pays des paradinheurs…



Car la Paradinha est un geste technique quasi-uniquement brésilien, inventé par le magique Didi (un temps usurpé par l'ignoble Pelé). En gros, il consiste à couper net sa course d'élan au moment du tir, puis attendre que le gardien s'écrase comme une merde, pour enfin tirer dans le coin opposé. Petit best-of, pour encore mieux saisir…




Mais que Ronaldo se rassure, on trouve sur la toile un plus bel exemple de loupé paradinhesque. Et l'on aimerait pas être à la place du gamin crâneur qui a voulu se la raconter auprès des potes de la cour de récré, mais qui est tombé sur un portier refusant de bouger…




Autre déchéance pénaltistique peu enviable: l'entorsinha de la cheville…

19/07/2009

L'amant Veron

veron_estudiantes.jpgAprès l'avoir détourné ces derniers mois pour cause de Dieux brouillés, il est enfin temps de tourner à nouveau son regard vers le pays de Diego. Faut dire que la saison archi-ratée de Boca Juniors ajoutée à la disparition de Riquelme de l'Albiceleste, ça n'aide pas à être attentif au ballon d'amsud. Videopanorama en guise de séance de rattrapage latina…


La Copa pour un éternel étudiant.
Juan Sebastian Veron l'a bien mérité, son trophée libertadorien. "La Brujita" ("petite sorcière") remporte son premier titre continental avec le club de ses débuts, l'Estudiantes de La Plata. Victoire 2-1 à l'extérieur, après une finale aller vierge, où Fabio (l'énorme gardien de Cruzeiro) a rendu son honneur bafoué à la confrérie des portiers auriverde (un top 3 des plus belles cagades brésiliennes de la saison ici). Grande folie estudiantine…




bati-0x300.jpgClôture polémique. Ce semestre, donc, Boca termine 14e et la seule bonne nouvelle fut le retour de Gabriel "Batigol" Batistuta sous les couleurs "or y azul"… hélas dans la section polo (ce qui ne manque pas de classe). Les autres ténors habituels ont laissé la place aux anonymes, pour un championnat de clôture (Clausura) malgré tout haletant. Lors de l'ultime journée, au milieu du mois de juin, Huracan s'est fait chourrer le titre dans un match furieux sur la pelouse du dauphin Velez Sarsfield. Avec un arbitre à la rue, et depuis suspendu pour un mois, qui valide un but-attentat à la 83e. Culte de la lose, pour les hinchas d'Haracan, qui l'ont amère




images.jpgAsprilla coupe le moteur. Rhaaaa Faustino "el Tino" Asprilla! La pieuvre colombienne a fêté son jubilé, aux côtés de ses comparses des "swinging nineties", dans les pas du scorpion "loco" Rene Higuita. Petite mort un 4 juillet, mais avec Carlos Valderrama. Qui régale encore







Gras triple contre Fluminense.
C'est le revenant de l'année. Ronaldo entame sa quarante-huitième vie en claquant but sur but, sous le maillot Corinthian. Dès son premier match, il faisait arrêter la partie. Dernier exploit d'O Fenomeno: un triplé contre Fluminense, le 8 juillet dernier, comme une résurrection christique. Même si il se pourrait qu'il rechope la grasse tête, par exemple en tirant les pénos trop fastoche, comme ce week-end face à Cruzeiro. Pas grave, c'est le triplé qu'on retiendra…


La beauté de l'inutile, ou le spécial bonus "grigris brésiliens". On avait pensé au triple coup du sombrero de Miranda, ou du classieux ballet aérien de Diego Souza, mais on a finalement retenu le but de kéké ultime, marqué par l'international de Futsal Falcaõ, lors d'une récente ballade auriverde contre la roumaine (12-0). Le gars réussit quand même le truc pour lequel on s'est pété les chevilles tant et tant dans notre enfance, et en plus il met la tête derrière…

20/05/2009

Capillotracté

En passant, un geste technique assez vicelard de Ronaldo le Corinthian, se crêpant le chignon avec Fahel, lors du choc contre l'ennemi carioca de Botafogo le week-end dernier…

27/04/2009

Pour le plaisiiiiiiiir

En passant, un petit vidéopanorama de plaisirs simples, qui ont traversé une semaine un peu faiblarde marquée, c'est pour dire!, par la coupe de la Ligue. Heureusement que Bordeaux a expédié au gnouf les velléités d'une mode bretonne, façon "Bienvenue chez les chapeaux ronds". L'OM a tout de l'invincible, mais on va attendre de voir ce que feront les Girondins avant de s'enflammer. Offrons-nous plutôt un petit tour de la planète "ballon à la con"…

Des arbitres dansant. Le basket ukrainien mérite vraiment le détour, surtout quand il fait arbitrer son all-star game par des nouvelles stars…



Petit merdeux.
Faut le comprendre, le jeune Dentinho. Jeune espoir des Corinthians, il côtoie l'immense Ronaldo l'entraînement. Du coup, il est tout fou, et papy Ronnie laisse faire.




EDIT lundi soir: Apparemment il aime ça et ça le motive, au vu du deuxième pion de son magnifique doublé décisif  en finale aller de championnat Paulista (3-1), contre Santos.



Interview frappée. Encore mieux que la défaillance incontrôlée ou la mauvaise rencontre avec un "macho-lourdeau", la suite de nos aventures au-delà des aléas du direct. Cette fois-ci, le classique "attention le ballon!". Avec mention "c'est bon, j'ai rien" en prime…




Hockey-Coral. Beau pétage de plombs du coach des Rangers de New York, John Tortorella, contre un supporter des Capitals de Washington. Qu'importe la barrière…




Beer-man forever. Sans doute le plus beau geste technique de tribunes de l'année. À l'honneur, vendeur ambulant dans les gradins des Chicago Cubs…


 

09/03/2009

Fenomeno forever!

En passant, la belle image du week-end, le come back furieux de Ronaldo, sous son nouveau maillot des Corinthians de Saõ Paulo. O Fenomeno a retrouvé les filets, en claquant une tête chirurgicale malgré un envol de tortue, contre Palmeiras. Et il fête ça comme une resurrection latina, bourrée d'excès et de joies démesurées. Ambiance match arrêté et journalistes qui cherchent à interviewer Ronnie alors que l'arbitre attend pour reprendre la partie…

03/08/2008

Gronaldo et Ronaldigros sont dans un bateau…

Vite fait, un petit dessin animé brésilien sur nos deux Auriverde préférés. Trouvé sur le site animatunes, un petit moment enfantin et en chanson avec les deux rois de la grassouille et de la dribblouille, Ronaldo et Ronaldinho… Comprends pas la langue de Gilberto Gil, mais pour résumer, ça chambre…



25/07/2008

De l'art d'accomoder les (beaux) gestes

En passant, une petite vidéo trouvée sur Sky Sports, faisant écho au récent sondage ayant érigé le "coup du scorpion" de René Higuita à Wembley comme "plus beau geste de ballon de tous les temps". Un geste que "el Loco" a récemment refait, lors d'un jubilé jubilatoire. En regardant le montage de la chaîne de télé anglaise, on ne peut s'empêcher de préférer la "pirouette-grand pont-360°" de Dennis Bergkamp. Parce qu'il la met au fond derrière, et que le beau ne reste pas confiné à l'inutile…



Pour le Sporting Tertulia, ce best-of oublie quand même le plus grand des plus grand. Juan Roman Riquelme et son royal "caño de taquito" face à Rosario Central…

 

Et pour le plaisir, l'humiliation subie par un Yepes aux cheveux courts, alors sous le maillot de River en 2000, devant un Roman "el Mago" toujours impérial en superclassico (même si l'honnêteté doit nous faire préciser que le plus beau 10 depuis Diego a aussi connu le rôle de la victime, face à Placente, visible ici)…

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu