Avertir le modérateur

17/09/2009

Tennis, original et copie

En passant, pour rebondir sur l'annonce "sport-bizness pourrie" du jour (la délocalisation de Roland-Garros chez Mickey! La honte…), deux petites vidéos fendardes d'imitations tennistiques. Parce que tant qu'à redouter une pâle imitation scandaleuse d'Auteuil à Disneyland, autant se poiler avec une excellente copie de ce qu'il reste du tennis qu'on aime encore un petit peu. En l'occurrence, voici le roi de l'imitation tennistique: un Espagnol dénommé Andres "el Nacho" Carrasco, étudiant à l'université d'Arizona (qui a aujourd'hui les honneurs de As.com). Du grand, grand art, avec mention spéciale pour Sampras et Kuerten…




Encore plus fort, le volume II, qui démarre par un Gasquet so real…




02/06/2008

Tu iras en quart, Monfils

1327295470.jpgAvec le sens du pronostic qui me caractérise, je me suis (encore) fourvoyé en misant Llodra (faut dire que je le connaissais pas, moi, ce Letton…) pour représenter la fierté patriotique en quart à Roland. En fait c'était la Monf'. Victoire assez nette en quatre sets de moins en moins disputés au fil des minutes, qui a parfois ressemblé à un concours de "tiens, si décidais de viser le couloir plutôt"… Mais victoire au bout. Qualif dans le grand huit. Et pas contre n'importe qui niveau talent. Ljubicic au tapis. Tu le Croate, ça?

 



Exunt donc Chardy et sa fausse ressemblance d'Ivanisevic, Mathieu le mec sympa mais qui perd toujours à la fin et Benneteau qui peut quand même afficher une certaine régularité sur la terre d'Auteuil… Deux huitièmes en trois ans, pour un anonyme, c'est pas mal…

Mais le plus dur commence maintenant pour Gaël Monfils. Il va devoir se taper l'éternelle comparaison avec Noah. Pensez donc, pile 25 ans après, un Français à trois matchs de la gagne. Noir en plus… On a bien vu comment ça s'est terminé avec le soufflet Tsonga, mais c'est pas grave, ça tombe trop bien. Une chute toute trouvée pour ton article, coco. On en trouve déjà deux sur la toile, ici et

 

Hélas, je n'ai pas trouvé d'extraits vidéos de Monfort en train de s'aplatir devant la famille du dernier Français en lice, samedi sur France 2 (mais c'était pareil aujourd'hui) . Scène mythique où Nelsonne le glas, après que le père de Monfils a reproché au service public de n'avoir pas 139259776.jpgtoujours été laudateur avec le rejeton (plus d'info ici). De mémoire (à peine enjolivée) «Ah, mais il doit s'agir d'un malentendu, on est tous des grands supporters de votre fils, enfin de Monfils. S'il vous plaît, juste une question, c'est un malentendu…» Et puis là, il est en train de gagner. Faudrait pas qu'on soit fâché avec l'entourage, d'ici que ce soit le nouveau Noah…

Faute de la "mélodie à Nelson", on se quitte avec un petit hommage à Rémi Gaillard (de Montpellier), qui joue au tennis dans les bâches, voire au-dessus. En plus, y a Taddéi qui commence. Emission inratable pour le Sporting Tertulia: "Le tennis c'était mieux avant?", avec Ilie Nastase. Énooooorme…


01/06/2008

Les nouveaux mousquetaires

436451518.jpg Autant l'avouer de suite, Roland-Garros n'est pas ma tasse de thé. C'est lent, c'est toujours des Espagnols qui gagnent, ça m'a fait planter une tonne d'exams… Et y a systématiquement un(e) Français(e) seulement qui brille, genre jusqu'en huitième, et qui se voit attribuer automatiquement le sobriquet de "nouveau Noah" (même quand c'est une fille)… Pour vous dire, quand j'étais au sport à 20minutes.fr l'an dernier, j'avais loupé l'accredit' tout en tentant de faire croire au chef que c'était mieux d'être devant la télé pour mieux suivre les matchs… L'acte manqué assumé…

Ce coup-ci, j'ai même pas maté un embryon de résumé jusqu'à ce samedi. J'avais doucement rigolé avant, en entendant le forfait de Tsonga, qui ne serait donc pas le nouveau Noah… Et j'avais encore plus doucement rigolé en entendant Gasquet alimenter sa légende de branleur biterrois qui, vraiment, n'avait pas envie d'être le nouveau Noah…



Mais depuis hier, je dois reconnaitre que "Roland" m'a de nouveau accroché, comme au plus beaux temps des improbables ascensions de Gomez ou de Chang… Cinq Français en huitième! Oui, parce que le genre "c'est nul d'être cocardier", à "Roland", ça n'a pas de raison d'être. Le rendez-vous de la bourgeoisie prout-prout qui se la raconte "vive le beau jeu", c'est sympa mais le seul truc qui nous intéresse, c'est si on va enfin avoir un espoir de nouveau Noah… Un petit picotement nationaliste aussi beau qu'il a conscience d'être vain, comme quand Thierry Champion était allé en quart…



Chardy, Monfils, Mathieu, Benneteau, Llodra… Une bande de mousquetaires tocards, qui passent la première semaine. Dans l'ordre, un inconnu qui le restera, une "nouveau Noah" déjà has-been, un Mats Wilander moins le mental et le talent, un remède à l'envie de charisme qui ne brille qu'à "Roland"… et "Dingo". Une belle brochette de branquignoles… Les mousquetaires version club des cinq mercenaires… À en choisir un, même si "la Monf" à cette aura particulière proche de celle de Djibril Cissé ("il est mauvais, mais quand même, il est fort…"), c'est vraiment Mika Llodra qui régale et caresse les rêves les plus insensés: il attaque le filet, joue avec son côté psychologiquement instable, et assume une telle ringardise qu'il affiche son soutien infaillibe au PSG… En plus, un mec qui se met à poil dès qu'il peut est forcément culte. Alors, le Sporting Tertulia met volontiers une pièce sur cette bonne vieille tronche de Llodra, pour le voir ranimer les cris furieux et enflammés de nos années de fac…



Et pour finir, "Roland" vu par les doux tarés de "la Chanson du dimanche", histoire de se rendre compte que, même quand on est un trentenaire blasé, ça reste un tournoi incontournable…



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu