Avertir le modérateur

06/09/2009

Le bonheur est sur le pré

tampon-placage-rugby.jpgC'est à peine si j'arrive à taper sur le clavier. Ruiné, mais heureux. Après une dizaine de mois d'inactivité, j'ai enfin osé. Sur le pré abandonné, gros plaquages et crustacés. En vrai, ça faisait sept ans que j'avais pas touché un cuir. Pire, le rugby en venait presque à me faire douter. Sans doute fallait-il replonger. Comme ça, un samedi de septembre, à Bagatelle, en plein territoire sarko-neuilléen. Un peu craintif, mais conscient de l'urgence.

Et finalement le panard. Evidemment, des en-avant crétins, des interceptions ratées, une défense en porte de saloon. Evidemment, un voile noir sur les yeux pendant vingt minutes, une sensation d'avoir avalé un sauna, et de la triche lors du concours de pompes. Certes des bleus de partout, des ecchymoses format grandiose, des courbatures très mûres.

David Campese.jpgMais le bonheur d'avoir retrouvé son rugby. Celui qui met la tête dans le ruck, celui qui pousse en touche le costaud d'en face, celui qui fait progresser un maul "comme en vrai". Une passe croisée réussie, et on se prend pour Campese au sommet de sa gloire wallabie. Et, surtout, on frissonne et déraisonne, en se prenant à rêver de tenir une saison à ce rythme. Déjà rien qu'en se racontant les embryons d'actions d'entraînement à la buvette, on se croirait international.

Bref, pour aimer de nouveau le rugby, suffit d'en refaire. Effet immédiat, dès le lendemain (ce dimanche), on a eu envie de retourner au stade. Découvrir Colombes, son ambiance classieuse de bourge qui s'encanaille, et son Racing qui a de la gueule. maillot-racing-metro-92-domicile-2008-2009.jpgBon, on a tout de même supporté l'uuuUUUsap, faut pas déconner. Parce que Max Mermoz, qui irradie de classe et qui a d'ailleurs une nouvelle fois obtenu la gagne en accélérant une seule fois le rythme de son talent indécent. Il faisait beau, on n'a jamais été aussi mieux placé (bravo à l'ouverture des latérales aux pauvres des pesages!), et on a vu Chabal se planquer pendant tout le match. On a hurlé, chambré, et tapé des mains comme des bourrins.

Le rugby c'est bien, s'en éloigner ça craint. Du coup, j'ai même pas regardé France-Roumanie. A ce moment, le foot ne supporte pas la comparaison…

Comble d'ivresse ovale, le prochain match du Racing, c'est contre Montpeul. Et, plaisir ultime, j'ai même récupéré le numéro de portable de l'idole Lolo Pons


10/08/2009

Reprise en douceur

En ces temps de farniente festif et donc feignasse, on a suivi de loin la reprise de L1. Et, après coup, outre le déjà magnifique Emir Spahic qui a offert au MHSC un nul à dix contre onze contre les Parigots, on retiendra Gourcuff. Ah non, pas ses deux pions contre Lens. Plutôt son magnifique loupé, au moment de délivrer un caviar à l'attaque bordelaise. Bug insensé d'une idole pourtant en état de grâce…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu