Avertir le modérateur

18/11/2010

Quand Cristiano fait du Platoche

En passant, un clin d'œil à la vie du bureau, en ce moment trop prenante pour pouvoir s'adonner à la tertulia, à Cristiano Ronaldo et à Michel Platini. Ou comment le magnifique but refusé à la danseuse portugaise contre l'Espgne, a instinctivement ressuscité le Platoche de notre petite enfance. Un pion méga-classe, sans doute le plus beau de la carrière de Cristiano. Et puis Nani qui vient coller sa sale tête de mec hors-jeu…

Ni une ni deux, à la vue de ce morceau de gloire dramatique, le sang de l'ami Mika, insatiable platinologue et voisin complice de taf, ne fit qu'un tour: «Putain, c'est comme pour Michel en finale intercontinentale'85!» Oui, parce que l'ami Mika, Platini il l'appelle «Michel». Et il n'est pas rare qu'une phase de jeu soit une allusion à la carrière de Michel. Déjà, il avait vu du Michel dans une tête de Gourcuff (remember). Donc, la finale Juventus-Argentinos Junior, avec «le plus beau but de sa carrière», dixit Mika, pour qui «le plus énorme, c'est la façon dont Michel tombe au sol, façon comedia dell'Arte»

Là aussi, chef-d'œuvre ruiné. Direction le panthéon des golazos qui n'en furent finalement pas, à cause d'un coéquipier. Même si là, le coéquipier le fait pas exprès, il est juste hors-jeu sans le vouloir. En revanche, l'ami Mika n'est pas certain, mais il est quasi-sûr, que c'est Scirea.

27/06/2009

L'un jongle, l'autre chute

Avant de causer rugby, et en attendant que les vidéos des matchs du jour tombent dans Youtube, parlons donc un brin d'herbe. Pour saluer le tennisman écossais Andy Murray, qui jongle avec une balle de tennis, afin de promouvoir Wimbledon pour la BBBC…




Une aisance balle au pied qui rappelle celle de Rafael Nadal junior (souvenez-vous en cliquant ici). A voir si raquette en main, il peut être aussi fort sur le gazon londonien (même si, perso, on préfère Berdych). Pendant ce temps, Mikaël Llodra, notre Dingo préféré, se ramasse sur une ramasseuse…


08/07/2008

Quand Nadal se fait Maradonien

327841638.jpg Vous vous rappelez de la petite perfidie mesquine de Platini il y a quelques années: «Ce que fait Zidane avec un ballon, Maradona le fait avec une balle de tennis»? Et bien voilà que Nadal fait son Maradona. Neveu du grand et rugueux défenseur du Barça, Miguel Angel (tous les deux en photo ci-contre), le petit Rafael a failli lui aussi préférer le gros ballon à la petite balle jaune, ainsi que le raconte The Sun. Du coup, quand il se retrouve sur de la pelouse, même si c'est à Wimbledon, le naturel revient au galop. Et il a pas les pieds carrés, le bougre aux gros bras…



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu