Avertir le modérateur

19/08/2009

Fin de récré

Bon ben voilà, c'est la reprise la vraie. Jeudi, on va crever de chaud à Nîmes pour voir les joyeux drilles d'Europe-Ecologie sa race. Alors, pas le goût de s'attarder sur l'anecdotique branlée infligée par l'OL à Anderlecht, où Silvio Proto a prouvé qu'il était plus à l'aise pour faire trembler les filets (remember) que pour les préserver. Si, tout de même. Ça permet de laisser la parole à ce bon vieux Joharno qu'on admiré dans les grands moments récent du ballon d'outre-Quiévrain (ah, la demie des derniers JO…). Dans la déroute, on découvre ce soir un être plein de sensibilité, presque touchant. Défait, mais fair-play…




Mais comme on reprend le chemin du travail, on a plutôt envie d'en découdre. Et pour ça, rien ne vaut un bon superclassico de minots méchants. Ainsi, le match de championnat des moins de 15 de River Plate et Boca Juniors. Domination Xeneize (logique), arbitre payé et péno imaginaire en faveur des Millionarios (normal), envahissement du terrain par le coach courroucé (classique) et… mailloche grand format. Résultat: 4 blessés, 7 expulsés et un entraîneur suspendu. Ça met en forme avant de passer trois jours à Nîmes…


Merci à l'ami @Honkytonk11 sur Twitter (via @aperovitch) -rejoignez le @TertuliaSC!-

15/12/2008

El "pourrico"

Marseille-Lyon.jpgC'est fini, on ne m'y reprendra plus. On se l'était fantasmé, avec les potes bières-foot, ce clasico OL-OM. Tout juste rentré de l'assommant congrès du PCF, j'avais fait le douloureux choix d'abandonner ma douce et tendre pour assister à ce sommet de la L1. "Parce que tu comprends, c'est Lyon-Marseille, LE choc! S'il y en un, c'est bien LE match à pas rater (bon, avec les OM-PSG et les OM-Bordeaux, les matchs de coupe et la Ligue des champions…) Et tout ça pour quoi?

Pour un "pourrico", un clasico rabais, le match le plus chiant de l'année. Le genre de partie où Zubar est homme du match. Où Ben Arfa vendange toutes ses balles et où Juninho éteint au gré de ses coup-francs tous les lampadaires de Gerland. Le match où la réalisation de Canal nous prive du seul moment réjouissant de la soirée, la banderole des Ultras lyonnais demandant la "Liberté pour le coiffeur de Santos"…

Et pendant ce temps, le clasico lombard entre la Juve et le Milan accouche d'un 4-2. Un vrai pays de football, où les stars ne galvaudent pas les grands matchs…


13:27 Publié dans Au comptoir | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : om, ol, clasico rabais

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu