Avertir le modérateur

19/04/2009

Sacrés Crocos

bagarre-reims-nimes-les-crocos-n-en-reviennent-pas_25093.jpgAlors que l'on se repaît de la fin de championnat surjouissive qui s'annonce (Viva Brandaõ et "Vive la crise, camarade Aulas!"), on ne résiste pas à l'envie de causer prioritairement de L2. À force de donner dans le fair-play, certes sincère mais qui fait quand même un peu mal, on allait oublier pourquoi on détestait autant les Nîmois. On avait déjà gardé dans un coin de tête les insultes racistes contre ses propres joueurs. Ce coup-ci, c'est d'une autre spécialité des inquiétants voisins qu'il s'agit: cet art consommé de la baston miteuse, cette incroyable propension à se "filer comme des picharagnes", comme aux plus moches heures des fin de soirée trop longue et arrosée à la Scatola de Port-Camargue.

Parce qu'évidemment, si les Crocos répondent toujours présents quand il s'agit de destabiliser l'épopée classieuse de Montpellier vers la L1, au moment de jouer un match décisif pour le maintien à Reims, et ben y a plus personne. Défaite 2-1, avec un horrible maillot vert sur les épaules, comme d'hab "c'est la faute à l'arbitre", et Luis Fernandez nous gratifie d'une belle chevauchée victorieuse. El loco "on fire"…



Alors du coup, comme quand le Nîmois constate au petit matin qu'un Montpelliérain rentre avec la nana qu'il convoitait, et ben ça se finit en baston. Même si pour le coup, ce sont les Rémois qui ont pété les plombs. Logiquement, on devrait être solidaire contre cette agression du Nord de la Loire. Mais non. Le fair-play ok, mais ne pas se réjouir face à une nouvelle démonstration de la lose légendaire gardoise, faut pas déconner. Images amateurs ci-dessous, dont on peut voir une version Canal, au bout de 15'30 en cliquant ici. À la nîmoise…

11/04/2009

Bravo les Nîmois

En passant, avant de filer voir Toulouse tenter de sauver la face du rugby français, le Sporting Tertulia tient à féliciter les Nîmois, pour leur victoire dans LE derby de la veille. Rien à dire, c'est beau. Et, passé le moment de rage matinal à la lecture de L'Equipe (qu'il a fallu rescotcher tout de même), j'espère même que ça permettra aux Crocos de se sauver, du moment que Montpellier monte en L1 grâce à l'effondrement de Lens.

Et oui, il faut savoir être fair-play dans l'affrontement héraulto-gardois, car si la capitale peut amener quelques moments de bonheur à une ville déshéritée, et ben ça fait quand même plaisir à quelques semaines de la Feria. Et puis, sérieusement, il n'y a rien que je préfère plus que des supporters nîmois chambrant Loulou Nicollin, et son malheureux fiston qui s'est finalement "fait enculé par ces PD de Nîmois" (attention, 34e degré)…"Fais-nous la bandido", chantent-ils en référence à Ricoune (un troubadour local), comme pour dire "rentre dans ta manade". C'est dans l'ordre des choses. Montpellier est devant, mais dès que l'identité locale est en jeu, ces cons de Gardois demeurent les plus attachants…



05/08/2008

Voir Nîmes et mourir

1754097812.jpgRhaaaaaaa, comment c'est bon de retrouver le Nîmes Olympique en L2! Au même niveau que Montpellier. Et les deux clubs qui nous gratifient d'une entrée de championnat digne du FC Metz durant les quinze dernières années de division 1. Deux défaites 1-0 (contre Brest aux Costières et à Strasbourg pour les hommes de Loulou Nicollin, qui n'ont pas démérité), et déjà la certitude que cette saison ne vaudrait que pour les deux derbies enflammés entre les meilleurs ennemis du Languedoc.

Mais là où ces "grandes oreilles" de Nîmois (l'explication de ce surnom en cliquant ici) sont définitivement mythiques, c'est quand l'un de leurs supporters me raconte ce retour dans la pré-élite du foot, au comptoir de la tertulia. "Putain, je te jure, on s'est fait niquer par cet enculé d'arbitre! Il nous refuse deux buts que je vais lui faire bouffer ses lunettes par le cul, et en plus il nous exclut deux mecs!» En vérité, il y a eu un exclu de chaque côté, mais mon Ninou il s'en fout (dans le Gard, ils s'appellent tous Ninou), il est Nîmois et tout le monde leur en veut, "point barre". Et bien que je n'ai toujours pas renoncé à mon vieux projet de raser par le feu leur foutu stade, je dois quand même reconnaître que ça fait quelque chose de retrouver ces têtes de cons à notre niveau (inférieur)…

"Cela dit, on a fait honneur", rajoute ce bon vieux Ninou tout en avouant en passant qu'il n'était pas au match mais que des "collègues" lui ont raconté: "Les Gladiators avaient bien fait les choses. Fumigènes et tout le bordel. Ça t'as mis un pataquès, les mecs y voyaient plus rien sur la pelouse! Et tu sais quoi?! Ces enculés de la Ligue, ils parlent de nous interdire le stade. C'est des caramels, ces enculés!" Pour les béotiens, les "Gladiators" c'est le club de supporters (quelques chants en cliquant ici)

Le sourire béat au coin de mon pastis au coin de mes lèvres, je pouvais apprécier pleinement mes vacances. Les " crocos nîmois" sont dans la place, et on devrait apprendre plein de nouveaux mots bizarres dans les prochains mois, surtout des mots composés à base d'"enculé"… Et quand on retrouve l'ordi après ce séjour en terre hostile (faites gaffe si vous y allez, là-bas on conduit à gauche, jamais à moins de 130 et toujours bourré), c'est le double-kif. Y avait vraiment but et ils sont vraiment maudits, ces Nîmois… Dans ton cul, Ninou!

 

 

18/05/2008

Le retour du derby

449442167.jpgRhaaaaaaaaaa, le retour des banlieusards en ligue 2! Au lendemain d'une belle soirée foot, le festival de buts en multiplexe final de Canal avait la gueule des grands championnats européens, la joie est ailleurs. Les crocos du Nîmes Olympique sont de retour en L2! Et pour un Montpelliérain, c'est vraiment une bonne nouvelle. Car elle signifie le retour du derby languedocien. L'occase de revivre des moments de haine affectueuse, défaites humiliantes et victoires à l'arrache. Et le retour des tacles d'antan… Le bonheur…



Vivement l'an prochain qu'on retrouve les grandes oreilles nîmoises… Comment? Oui, les “grandes oreilles”… Pourquoi? Parce que quand ils sont petits, les Nîmois, leurs mères les soulèvent par les oreilles et leur disent: «Regarde la grande ville, là-bas, c'est Montpellier…» Vivement l'an prochain…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu