Avertir le modérateur

04/05/2009

Tristes pénos ovales

museumrugby.jpgOn a eu conscience de vivre un moment d'histoire, à l'issue de ce Cardiff-Leicester en demi-finale de H Cup. Avec émotion, on allait assister à notre première séance de tirs-aux-perches, le pendant ovale des pénos de fin de match, tellement plus rares qu'au foot. On se souvenait avec émotion de notre frustration de 2002, quand Titou Mazas avait passé un drop sublimissime de sang-froid, au terme d'un Biarritz-Agen avec Brennus en jeu, conclu à l'ultime seconde (un résumé du match à partir de 3'20, sur cette vidéo). Mais cette fois-ci, elle a eu lieu. Et au final, un sentiment étrange et presqu'amer d'une séance de stigmatisation des pieds carrés, une jouissance malsaine à observer des pointus de gros départager deux clubs à bout de souffle, après 80 minutes intenses et une prolo paralysée…




Elle est étrange, cette règle. Sans doute liée à la rareté de l'événement, elle semble désormais trop calquée sur le cousin footeux, avec ce tour-à-tour un peu discriminant des quinze joueurs qui se succèdent. Car évidemment, on était resté nostalgique des récits du grand-père, à propos de la finale de 84, et la victoire de l'ASB sur Agen (21-21). Ah, ce finish incroyable, les loupés agenais et Bernard Viviès le nez dans le gazon. À l'époque, c'était les trois meilleurs buteurs qui étaient convoqués par l'arbitre pour régler le sort du destin. Et j'sais pas si c'est encore notre côté "c'était mieux avant", "Papy Fort" (de Pézenas), le public sur le bord de la pelouse ou Tonton Mitterand en tribune, mais ça avait une autre gueule…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu