Avertir le modérateur

26/07/2008

L'astre Sastre, l'évanescent Evans

Bien joué Carlos. Malgré tous les pronos, l'Espagnol Sastre conserve le maillot jaune et empoche le Tour. Cadel Evans n'est vraiment pas fait pour la gagne, incapable de saisir le destin comme d'attaquer quand ça grimpe. Tout ça n'est pas folichon, surtout quand on voit Bjarne Riis se pointer pour faire son malin. Mais bon, pas d'usurpation pour autant, tant on est habitué à voir le grimpeur ibère trimballer sa moyenneté sur les routes du Tour depuis six ans maintenant. Honorable jusque là, il fait un vainqueur logique pour une cuvée comme celle-ci. Un tour normal, avec un podium un peu bof, c'est ça aussi le (semi) renouveau...

05/07/2008

Vive le Tour!

1277340097.jpg

L'exercice devrait être difficile. Autant parler de foot est devenu "tendance", autant causer vélo, et encore plus tour de France, c'est courir le risque de nombreux quolibets. Ah, les vannes ressassées jusqu'à la corde sur le dopage… Malgré l'opprobre générale, le Sporting Tertulia est tout excité à l'idée de retrouver la Grande Boucle. Des souvenirs de l'enfance (Zoetemelk, Hinault, Fignon, Theunisse et Rooks, Gianni Bugno, Tony Rominger…) aux sales années "Festina + Armstrong", le rendez-vous est resté immuable. Avec l'espoir, mais cette fois-ci en y croyant un peu plus qu'avant, qu'on assiste à une épreuve à peu près propre (et très technologique, cf. la google maps avec option street view)…

Robert Chapatte a disparu, Jean "Polo la science" Olivier se fait discret, Patrick Chêne nous manque toujours… Mais le paysage est beau, les fous toujours au bord de la route («Ne courrez pas à côté des coureurs!»), les tactiques de course toujours plus affinées (miracle de l'oreillette) et la relève est prête. Perso, vu le tracé, je mettrai évidemment une pièce sur Alejandro Valverde et Cadel Evans, ainsi qu'un petit espoir sur le jeune Français Rémi Di Grégorio.

On salive à l'avance devant les premiers parcours bretons, escarpés, sauvages et (peut-être) pluvieux. L'occase de belles aventures qui peuvent mener loin… Puis on va piaffer jusqu'aux Pyrénées (le 13 juillet), rêver d'une fête nationale avec notre nouveau champion de France Nicolas Vogondy aux avant-poste (oui, j'ai dit rêver). Et ainsi de suite… Les Alpes, les sprints bonifications, la bataille pour le maillot à pois, les tracteurs qui se font rattraper par les avions lors des contre-la-montre, les "chutes, à l'arrière du peloton", les descentes à 140 et les Champs-Elysées… Ah Champs-Elysées… Plutôt que de se taper du Joe Dassin (qui serait convenu en de telles circonstances), on va plutôt démarrer notre "chasse-patate" avec du bon vieux Kraftwerk. Ça s'appelle "Tour de France" et ça donne envie d'y être…


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu