Avertir le modérateur

04/11/2009

Naki fait la nique aux nazis

Image 5.pngC'est typiquement dans ce genre de moment que l'on se dit que, oui, bien sûr, "sport is politic". Lundi soir, le Hansa Rostock accueillait le FC Sankt Pauli. Le derby des extrêmes. Comme un débat entre Le Pen et Besancenot. D'un côté, un club d'ex-Allemagne de l'Est aux ultras fachos, de l'autre le club gaucho d'Hambourg. Ambiance fin de meeting des années 70 autour du stade (ici en vidéo), bastons et police coincée au milieu. Bilan: une trentaine de blessés et une vingtaine de supporters arrêtés. Mais c'est sur la pelouse de la DKB Arena que s'est écrit un nouveau chapitre de la légende du club de la gauche allemande.

300px-Logo_FC_St_Pauli_svg_copy.jpgSankt Pauli s'impose 2-0 chez l'ennemi, et Deniz Naki est le héros de ce match de deuxième division teutonne. L'attaquant d'origine turque a offert du bonheur versoin poids lourd à ses supporters, et pas qu'en claquant son but. Après avoir marqué, il mime l'égorgement devant le kop mastoc de Rostock. Puis à la fin du match, il ne trouve rien de plus beau que d'apposer le drapeau pirate (emblème des Paulistes) sur le pré hostile du Hansa…





Pour les germanophiles ("Allo Uwe, willst-du Fußball spielen?"), séduits par l'idéal Saint-Paulien d'un club aux statuts expressément anti-fasciste présidé par un acteur homo et proprio d'un théâtre-cabaret (comme dans un cauchemard de Louis Nicollin), voici un extrait footballistique de l'émission Tracks consacrée au qartier de Sankt Pauli

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu