Avertir le modérateur

18/11/2010

Quand Cristiano fait du Platoche

En passant, un clin d'œil à la vie du bureau, en ce moment trop prenante pour pouvoir s'adonner à la tertulia, à Cristiano Ronaldo et à Michel Platini. Ou comment le magnifique but refusé à la danseuse portugaise contre l'Espgne, a instinctivement ressuscité le Platoche de notre petite enfance. Un pion méga-classe, sans doute le plus beau de la carrière de Cristiano. Et puis Nani qui vient coller sa sale tête de mec hors-jeu…

Ni une ni deux, à la vue de ce morceau de gloire dramatique, le sang de l'ami Mika, insatiable platinologue et voisin complice de taf, ne fit qu'un tour: «Putain, c'est comme pour Michel en finale intercontinentale'85!» Oui, parce que l'ami Mika, Platini il l'appelle «Michel». Et il n'est pas rare qu'une phase de jeu soit une allusion à la carrière de Michel. Déjà, il avait vu du Michel dans une tête de Gourcuff (remember). Donc, la finale Juventus-Argentinos Junior, avec «le plus beau but de sa carrière», dixit Mika, pour qui «le plus énorme, c'est la façon dont Michel tombe au sol, façon comedia dell'Arte»

Là aussi, chef-d'œuvre ruiné. Direction le panthéon des golazos qui n'en furent finalement pas, à cause d'un coéquipier. Même si là, le coéquipier le fait pas exprès, il est juste hors-jeu sans le vouloir. En revanche, l'ami Mika n'est pas certain, mais il est quasi-sûr, que c'est Scirea.

11/06/2009

Finalement, Zidane est touchable

En passant, et juste pour le plaisir de se faire L'Equipe, qui franchement cherche le bâton, ce superbe contre-pied: Ronaldo signe au Real pour 94 millions d'euros. La veille, notre quotidien préféré nous sortait une de ces unes chauvino-crétines dont il a le secret…

 

une10062009_hd.jpg

 

Y a pas à dire, le sens de l'actu, comme celui du ridicule, c'est inné.

13/05/2009

Cristiano ce grand enfant…

Alors oui, toujours avec un peu de retard sur l'actu, et avant de filer voir l'ante-ante-pénultième épisode de la L1, le Sporting Tertulia ne peut s'empêcher de s'en prendre à l'une de ses têtes de turc préférées, la belle au ballon d'or Cristiano Ronaldo. Dernier caprice en date de la starlette: le trépignement façon cour d'école au moment de son remplacement par Sir Alex Ferguson (à noter que c'est Harry Redknapp qui prend sa défense en fond sonore)…



Quand on repense à un autre 7 célèbre de Mancunia (mais alors sous les couleurs de l'OM), on voit que le caprice perdure à travers les âges, mais Canto au moins, avait de l'aplomb…



Bref, le concours de bite entre CR7 et Eric the King est indéniablement gagné par le second. Quant au premier, il a semble-t-il l'habitude d'en voir des plus grosses que la sienne…

25/04/2009

Thanatoronaldorama

Un titre et un hommage au fantastique documentaire numérique funèbre (une expérience d'itinéraire mortuaire, à vivre ici), le Sporting Tertulia imagine quel pourrait être le parcours de Cristiano Ronaldo outre-tombe. Evidemment, ça commencerait par un concours de jongle avec un autre branleur, qui lui a décidé de ne pas tenter le football et de faire une carrière d'otarie. Evidemment CR7 gagnerait…



Quant à sa mort, il semble impossible d'en trouver une plus belle que celle qui suit, fantasme virtuel d'une mort sur scène et en même temps allégorie de ce qui se passe dans notre cerveau à la vue du premier enchaînement "grigrinutile-plongeon", dont il a su nous régaler depuis déjà une demi-douzaine d'année. Vengeance made in PES…

16/04/2009

Prophète en son pays

Au Sporting Tertulia, on ne sait pas trop quoi penser de Cristiano Ronaldo, oscillant entre détestation de la plongeuse et admiration pour le dribbleur enfantin et malin. Mais quand même globalement, on le déteste. Sauf que là, respect. Boucler le match et la qualif en demi au bout de six minutes, faisant taire la foule du stade du Dragão de Porto, comme Moïse ouvrant la mer noire. Dans la stupeur et l'incrédulité admirative (enfin, il paraît), ça pose un homme. Et dire qu'il y a encore quatre ans, il se rendait sur le pré hostile du Dragão avec Sporting de Lisbonne… Quand, en plus, il réalise son châtiment d'enfant prodigue par une minasse de 35m, (enfin) efficace et sans grigris dispendieux, on s'incline totalement…


C. Ronaldo 1:0 gegen FC Porto - MyVideo

Pour la petite histoire, si l'on en croit les statistiques officielles (trouvées sur le live du Guardian) et après conversion, la frappe du Portuguais a été décochée de 36m (39,6 yards) et s'est élevée à… 103,3 km/h (64,2 miles/h).

13/01/2009

Pour une fois, on vote pour Cristiano

Si le Sporting Tertulia est d'habitude enclin à critiquer Cristiano Ronaldo avec le maximum de mauvaise foi, ce coup-ci il s'incline devant sa malice, conjuguée à celle de Wayne Rooney (et ouais?!) et Ryan Giggs (encore plus mouffin que contre Lille). Tous trois auteurs d'un cultissime traquenard injustement méprisé par l'arbitre de Manchester-Chelsea, lors du big match de dimanche heureusement remporté impeccablement par les Red devils (le résumé vidéo ici). Un coup de pied de coin en loucedé, avec effleurement de cuir dans le dos de tout le monde et qui fait but de la danseuse à la fin. Avant que l'homme en noir ne foute tout en l'air…




Ce coup du "quick corner-kick" avait pourtant été validé par l'arbitre il y a quelques années, qui reconnaissait lui le talent créatif et excellemment interprêté par les duettistes croates Ivan Rakitic and Mladen Petric…



Deux autres exemples inégalement appréhendé par le corps arbitral, l'un avec un Totti "on fire" à la Roma, l'autre non-identifié en Espagne, lors d'un débat à la télé italienne, où l'on croise, entre autres, Paolo di Canio et un sosie de Claude Askolovitch aux cheveux blanc…

Pour se marrer, un bonus ambiance "Regis est un con" du plus beau corner jamais tiré…

08/01/2009

Tertulia en culotte courte

Hormis les cultissimes ball-boys, le Sporting Tertulia n'est pas très fervent de pédophilie footballistique. Sauf quand nos chers bambins nous font irrésistiblement penser aux figures du ballon contemporain. Ci-dessous, deux vidéos de jeunes pousses en devenir: "Baby-Cristiano Ronaldo", qui a déjà tout compris du passement de jambes vain de notre plongeuse détestée, et "Little Joey Barton", qui a déjà dans le sang le sens du sacrifice violent et auto-destructeur de son aîné pour altérer une contre-attaque…


01/12/2008

Et une pleureuse ballon d'or, une

Juste pour le plaisir de saluer le scoop incongru de Mediapart, le Sporting Tertulia rend hommage à l'horripilant Cristiano Ronaldo, qui sera donc, de source sûre proche du jury, désigné demain ballon d'or France-Football de l'année 2008. Evidemment, c'est un scandale. Comme nous l'avions déjà écrit, pour nous c'est Arshavin et personne d'autre (enfin si, peut-être Pagis ou Del Piero…)

Mais bon, vive le foot-bizness, les arabesques qui servent à rien et les coupes mulet au Pento. Et bravo au nouveau Greg Louganis de la planète foot…


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu