Avertir le modérateur

25/02/2009

Comme d'habituuuuuude…

Pour une fois, je m'étais convaincu de miser sur une victoire de Lyon. Au terme de cinq heures de discussions quasi-non-stop au boulot avec quatre collègues (conclues par un débat sur Yannick Stopira et Gérald Passi au Tef'), on avait conclu que ce serait le premier quart d'heure qui serait décisif. Que soit Lyon gagnerait à l'arrache, soit prendrait une valise, soit ferait match nul. J'avais choisi mon camp. Pour une fois, j'ai misé sur Lyon. 1-0. Vont bien finir par l'avoir, leur match historique dont toute la France elle se rappellera, même s'ils se feront éliminer au retour.

Et puis finalement, ça a fait comme d'hab. Ouverture du score, domination, jeu égal, craquage, match nul. Comme l'an passé, contre Manchester. Juninho qui plante sur coup-franc à plus de 25m excentré. La force de l'habitude. Benzema toujours aussi peu décisif dans le "money-time". Keita qui a l'air bon, mais en fait qu'apporte rien. Toulalan présent, mais qui fait que des fautes. Lloris ultra-balèze mais qui en prend quand même un. Cris énorme, mais qui oublie le marquage la fois où il faut pas. Et Henry qui n'en revient toujours pas d'avoir marqué de la tête, son deuxième pion cérébral en deux mois, soit autant que dans toute sa carrière auparavant. L'habitude…



Au retour, gageons que Lyon prendra une valise, ou fera match nul 0-0. Eliminé en huitième. Aulas trépasse. Encore une fois, pas de match historique del'OL à se mettre dans la mémoire. Genre neutre. This is its way…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu