Avertir le modérateur

20/06/2009

Cédric Immense

77932_FRANCE_HEYMANS_100209.jpgIl y a comme un goût d'amertume déceptive, après ce deuxième France-Blacks de la tournée. Une défaite 10-14 pour les hommes de Marco, mais l'limpression d'être bien plus à l'aise sur le pré. Battus mais loin d'être dominés, les Bleus de Marco commencent enfin à ressembler régulièrement à quelque chose de chouette pour l'amateur de rugby. Aussi bien dans la cohésion défensive que dans l'animation du jeu d'attaque. Les gros ont de la classe et derrière, le souci de faire chanter le cuir est toujours là. Et puis, y a Cédric Heymans.

C'est sans rancœur que le Sporting Tertulia s'incline devant l'ailier toulousain, dont il avait surtout jusqu'ici remarqué le gros cul. Mais après cet essai d'anthologie, où il fume quatre néo-zélandais en funambule rageur, c'est Môssieur Immense…

En fait, ce qui énerve le plus, c'est de voir que ceux qui perdent sont ceux qui ne le méritent pas. Ce qui est finalement rare en ovalie. Alors quand ça arrive deux fois de suite à quelques heures d'intervalles, ça devient limite irritant, comme pour les magnifiques Lions britanniques, qui ont infligé une leçon de beau jeu à des Springboks toujours aussi puissants. Mais sans parvenir à renverser la situation d'un match mal engagé et là aussi perdu à la fin (21-26).




Au final, ça fait double frustration nordiste face à un hémisphère sud bourrin et suffisant. Mais la vieille Europe a retrouvé le sens du jeu d'arrières, celui où la finesse de l'improvisation tente de s'imposer à la brutalité bestiale. A suivre…

14/06/2009

Marco prince et Blacks boulés

Il aura fallu attendre une journée pour enfin trouver un résumé vidéo de la victoire du XV de France au pays du long nuage blanc. 27-22 contre des Blacks certes pas de gala, mais des Blacks quand même. Quatrième succès en Nouvelle-Zélande, depuis 1994 (deux fois) et 1979. Pas d'essai du bout du monde, mais trois fois en terre promise, avec un Trinh-Duc solide, un Julien Dupuy très convaincant à la mêlée, un Max Médard toujours plus menaçant à l'affût et un pack à l'aise au raffut. Notre troisième ligne aux 2/3 montpelliéraine a assommé son homologue kiwie, et Barcella est définitivement le nouveau grand pilier Bleu de l'avenir. Marco a enfin pu avoir un peu de temps et une équipe compétitive (hélas sans Perpignanais) pour montrer le chemin du renouveau. Et la ligne arrière commence à montrer des choses intéressantes. Ça a de la gueule…




Et pour le plaisir, plutôt que le vu et revu essai du siècle d'y a 15 ans (visible quand même ici), rien ne vaut la chaude voix de Bala trente ans plus tôt, en 1979…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu