Avertir le modérateur

20/02/2009

Quand Arshavin met la misère à Nasri

Elle doit être sympa, l'ambiance sur les terrains d'entraînement d'Arsenal. Tous ces petits gabarits qui taquinent le cuir, de la jeunesse insolente plein les chevilles, et de l'orgueil qui transpire par tous les pores. Et puis Arsahvin est arrivé. Petit gabarit aussi, mais bientôt la trentaine. Faut s'imposer, en somme, et montrer qu'on aurait du être le ballon d'or de l'année passée. Alors, rien de mieux que de se payer une roulette chambreuse pour éliminer Samir Nasri…


Arshavin Spins Past Nasri - The top video clips of the week are here

01/12/2008

Et une pleureuse ballon d'or, une

Juste pour le plaisir de saluer le scoop incongru de Mediapart, le Sporting Tertulia rend hommage à l'horripilant Cristiano Ronaldo, qui sera donc, de source sûre proche du jury, désigné demain ballon d'or France-Football de l'année 2008. Evidemment, c'est un scandale. Comme nous l'avions déjà écrit, pour nous c'est Arshavin et personne d'autre (enfin si, peut-être Pagis ou Del Piero…)

Mais bon, vive le foot-bizness, les arabesques qui servent à rien et les coupes mulet au Pento. Et bravo au nouveau Greg Louganis de la planète foot…


22/06/2008

Faut plus le chercher, le ballon d'or…

1542062340.jpgRhaaaaaaaaa, Andreï!!! Arshavin le magnifique, nouvel empereur de la planète ballon. On n'avait qu'une peur, c'était que le lutin du Zenith Saint Petersbourg manque trop à son équipe pour la qualifier. Suspendu pour les deux premiers matchs, il a du flipper comme nous de ne pas pouvoir faire montre de son talent. Et le 4-1 encaissé contre l'Espagne n'avait rien de rassurant. Mais Andreï Arshavin est là, et il bosse pour sa légende. Chef de file d'une équipe russe qui a su prendre le tournant du foot toalitaire vers le football total. Style néo-Cruyffien. La défaite de Belanov et Dassaev contre les Bataves en 88 est vengée… Et de quelle manière! Peut-être la plus belle prolongation depuis Séville 82…



Une coupe de l'UEFA en poche, Arshavin est la preuve que le soleil se lève à l'Est. Et mérite sans conteste le ballon d'or, pour une fois que la presse de l'ex-bloc soviétique (majoritaire dans le collège des électeurs) ne volera pas le scrutin. C'est pas Nedved ou Sheva, c'est du sérieux et de l'efficace. Pas de gri-gri Ronaldiens. C'est Sacha Zavarov qu'on ressuscite, tout en insouciance classieuse et décisive…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu