Avertir le modérateur

19/11/2009

Happy hand!

mandela_world_cup.jpgAllez, on ne va pas faire la fine bouche. Une qualif au Mondial, ça justifie tous les moyens de monde. Rien qu'à s'imaginer pendant le tirage au sort, ou imaginer le concours de pronostics avec les collègues, on en salive d'avance. On commence même à songer à l'argumentaire qu'il faudra déployer pour y croire un peu. Genre changer un bon tiers de l'effectif ayant foulé le pré de cet indigent mais victorieux Irlande-France.

Image 2.pngMais dans tous les cas, Raymond continue de niquer allègrement un pays tout entier, qui va encore devoir le supporterau pays de Nelson. Domenech va même bientôt battre le record de matchs d'un sélectionneur. Le gars que la totalité du toujours aussi glacial Stade de France voudrait étriper à mains nues va dépasser Michel Hidalgo. Et le mec, il trouve encore le moyen de dire qu'il avait prédit le 1-1 de la soirée. Sublime…


Mais on ne peut quand même pas s'empêcher de regarder ailleurs. Parce que, franchement, voir Squillaci/Gallas à la ramasse face de ventripotents Irlandais, se lamenter devant la paire diarrhéique de récupérateurs, halluciner devant Titi Henry courant le 100m en 90 mn, ou Anelka jeter son indolencesur le pré… Même le public, auquel on a refourgué moults drapeaux et t-shirts façon tifo nord-coréen, fait un peu honte. A l'image des onze plots de la DDE qui leur servait d'équipe fanion, les gradins chantent et s'agitent, mais finalement ressassent l'éternel et lassant "Allez les Bleus". Dans le même virage que le "kop" irlandais on ne peut pas s'empêcher de regarder ailleurs.

Et croiser les regards rougis de supporters chantant dans le métro du retour, après le but tout voyou d'Henry, ben ça met presque mal à l'aise…




Et puis finir la soirée en passant par Barbès, et croiser les derniers survivants de la furia algérienne. Même si on avait un faible pour l'Egypte d'Abou-Trika, on a trouvé notre troisième pays à encourager pendant le mondial sudafricain. Car sortir vainqueur du derby des "phares du monde arabe" (résumé vidéo ici), malgré les caillassages et la tension qui pesaient sur les Fennecs, ça force le respect. En plus, l'Algérie se qualifie grâce à un but magnifique, bien loin du jeu de vilain tricolore. Antar Yahya, façon JPP…




Et puisque la musique adoucit toujours les heurts, en résonance à la playlist de 20minutes.fr, à la nullissime une de L'Equipe et au bon jeu de mot qui sert de titre à ce billet, on se quitte avec Deus. "Happy enhandings with violins"…

12/11/2009

L'Afrique (du Nord), c'est chic

2494046767_small_1.jpgRhaaaaaaaaa, le derby des sables sahariens entre l'Egypte et l'Algérie! Si on était complétement internationaliste, on serait bien obligé de reconnaître que ça a une autre gueule ce samedi que ce putain d'Irlande-France qui fout les foies. Alors, foies de Domenech, foin du patriotisme en danger, et fi du footnocentrisme: pendant que notre maison bleue brûle, regardons ailleurs. Vers l'ultime journée des qualifs africaines au Mondial Sudaf. Egypte-Algérie, au Caire. Enjeu: une victoire 3-0 qualifierait les Pharaons face à des Fennecs favoris (mais à 2-0, il y aurait une belle). Tension à son comble et invectives entre deux peuples magnifiques de l'histoire du ballon. D'abord en vidéos (ici), puis en chants méchants (ici), et enfin en cailloux ce jeudi, lors de l'arrivée des joueurs à l'hôtel…





Il faut dire qu'il y a une sacrée rivalité entre l'Algérie du cultissime Lakhdar Belloumi et l'Egypte du non-moins fabuleux Hossam Hassan. Ce dernier résume un peu la rivalité entre les faux-frères arabes. L'attaquant cairote a traversé 20 ans de derbys. En 1989, il était l'auteur du but qualificatif pour le Mondial 90. Lors de l'ultime journée des qualifs…



 


_41292952_hossamhassan_270.jpgEnsuite, les années 90 et 2000 ne firent qu'amplifier l'émulation pas toujours fair-play entre les deux figures du foot afro-méditerranéen. Pour se remémorer l'historique en vidéo de ce grand duel du sport, avec des vrais morceaux de Benarbia dedans, ça se passe ici sur Bladi.net (merci à Rasbaille pour le lien). Nous, on en retiendra la permanence du grand Hossam Hassan, toujours là en 2008. Deux ans après avoir pris sa retraite (sur une CAN victorieuse), l'entraîneur du club d'El Masry claque un bel accès de violence, lors d'un match de coupe nord-africaine, contre Bejaia. En Algérie…






2275037237_small_1.jpgQuant à Lakhdar Belloumi, lui avait effrayé et martyrisé tout le foot de l'Afnord des années 80, à base de crochets ensorceleurs, de passes en douce profondeur, ou de pions de flambeur. Tout en se fritant avec un médecin dans un bar, il y a 20 ans. Après une défaite 1-0, lors de l'ultime match des qualifs du Mondial 90. Un truc qui viendra perturber la liberté de circulation du beau Lakhdar de voyager, une histoire de mandat d'arrêt international. Oui, parce que le médecin qui a porté plainte pour blessure, il était Egyptien. Sacré Lakhdar…



 

Alors samedi, pour se destresser en essayant de ne pas penser à Croke Park, on admirera Abou-Trikka et Saïfi se tirer la bourre pour Johannesbourg, en clin d'œil à Hassan et Belloumi. Et même si on a promis à Captain Ahmada de supporter l'Egypte, c'est avec l'Algérie qu'on se marre le plus, grâce à cet appel de Braveheart à écraser les Pharaons…


 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu