Avertir le modérateur

15/07/2008

Le scorpion pique encore

147683797.jpgÀ mille lieux des commémorations de Footix 98, qui en touche une sans faire bouger l'autre au Sporting Tertulia, a eu lieu dimanche un sacré jubilé à Bogota. Celui de l'attaquant colombien Victor Aristizabal, qui avait réuni autour de lui tout le panthéon du foot sudaméricain. Pour ceux qui l'ont oublié, il s'agit du buteur ayant érigé le "coup du scorpion" en arme décisive, lors d'un match contre le Chili en 1993…




Au milieu d'invités tous plus cultes qu'ayant de beaux restes, on a retrouvé René «el Loco» Higuita. L'énorme goal chevelu, l'un des parrains du Sporting Tertulia, a rendu le plus beau des hommages au "mythe du scorpion", en rééditant son exploit de Wembley'95 (la vidéo en cliquant ici). Grâce à l'aide complice du Dieu colombien Carlos Valderrama, qui devait être sans doute dans la confidence, vu le coup-franc feuille morte sans danger qu'il tira, Higuita nous a refait le coup de l'arrêt fantasque qui fait vibrer tout un continent…



Et pour le plaisir de revoir les sublimes Enzo Francescoli, Ivan Hurtado et autres Alex Aguinaga (sans oublier D10S Maradona), un long résumé du jubilé, qui s'est terminé sur le score de 2-2…


Via 101greatgoals.com 

24/01/2008

«El loco» à nouveau sur les bons rails

6c9863b494147f0341c933158b8dd90d.jpgRhaaaaaaa, Higuita. On pensait en avoir fini avec ce bon vieux René. Mais «le fou» bouge encore. Ce mercredi, il a annoncé son retour au pays, pour jouer en deuxième division (Primera B), avec le club de Rionegro. Ainsi, les sautes d'humeur, son amitié d'enfance avec Pablo escobar et la cocaïne (plus de détails ici) ne l'ont pas décidé à raccrocher ses gants rapés. Après un premier retour en championnat vénézuélien, succédant à deux ans de suspension pour dopage (à la cocaïne, donc) alors qu'il végétait en Equateur, c'est une bonne nouvelle. Pour la première fois depuis son cultissime «coup du scorpion» à Wembley, celui qui a réinventé le concept du «goal volant» monte d'une marche dans sa carrière au lieu de se vautrer dans l'escalier. Il faut dire qu'entre-temps il a changé de visage. Pour de vrai. Cinq opérations chirurgicales financées par une émission de télé réalité. Ou comment transformer une tronche de catcheur qui perd toujours à la fin en presque latin lover…

 

694fdc623c1987b18f277bdaf3abf5c9.jpg

Pour mémoire, de cette fantastique armada andine, toquée du toque, qui ébranla la hiérarchie latino dans les années 90, Higuita ne s'en sort pas si mal, finalement. Andres Escobar mort pour avoir marqué contre son camp, Freddy Rincon poursuivi par Interpol, Faustino Asprilla qui devient le premier homme à poser nu en Colombie... Même l'immense Carlos «el Pibe» Valderrama (gloire de Montpellier!), est aujourd'hui simple directeur sportif du club de Junior Barranquilla. Alors René, du haut de ses 41 printemps qui ont le teint de l'automne, il savoure l'été indien. Lui, qui était déjà le chouchou de l'immense entraîneur Pacho Maturana, il joue encore. De là à ce qu'il plante le 42e but officiel de sa carrière foutraque...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu