Avertir le modérateur

05/03/2009

La revanche de "la Rizette"

Image 16.pngLe plaisir est venu s'ajouter à la surprise, ce jeudi matin dans la salle de bain, quand on apprenait coup sur coup l'élimination parisienne (Rodez, c'est la baise!), et qu'on entendait à la radio la déclaration d'après-match de l'entraîneur aveyronnais. 'Tain, Frank Rizetto! Doux moment nostalgique que l'évocation de ce nom, dernier grand talent de la dernière génération dorée sortie par le centre de formation de Montpellier au mitan des années 90, qui se distinguait par des surnoms à la con, mais fleurant bon les héros de l'apéro dans l'Hérault.

"La Rizette", avec ses copains "La Carotte", "La Bonisse" ou "La Rouve", rejoint un peu plus tard par "La Prune", qu'on avait tout de suite adopté… C'était le bon temps des minots et d'une épopée résonnant comme un crépuscule pour le club de Loulou, jusqu'en finale de la coupe de France'94. C'était jeune et talentueux devant (et les débuts d'Ibrahima "l'homme sans âge" Bakayoko), vicelard et sans concessions derrière (les frères Alicarte et Serge Blanc entre autres), et Rizzetto au milieu. À l'époque, ça s'était mal fini au Parc contre Auxerre. C'était le temps du fameux "Ça suffit" de Loulou. Fair-play, mais pas trop…



 

Image 18.pngAvec son petit gabarit à la Valbuena, mais avec la vitesse de jeu de Riquelme, not' Frankie était complètement anachronique sur le pré, mais il régalait. Au point que Jean-Mimi Larqué s'était exclamé, lors d'une demie à Saint-Etienne où il avait brisé les Verts: "C'est le futur Giresse!" Une phrase visionnaire qui fait encore marrer sur les bords de la Mosson. Car évidemment, en bon Montpelliérain de cette génération, Rizetto s'est cramé les ailes dans des choix de carrière douteux, avant de revenir dans la région. Un naufrage à Metz et un retour piteux à Nîmes (!) plus tard, on apprend donc que notre "sage bouillant" est chez les "Gavatchs" de Rodez. La larme à l'œil, à défaut de retrouver un quelconque exploit vidéo, on se dit que ça aurait de la gueule pour remplacer Courbis l'an prochain en L1…



EDIT Jeudi soir: à la lecture de l'excellente vanne de whatwhat dans les com', on rajoute la minasse de Chanis Choplin contre le PSG…



21/04/2008

Truquage au tirage?

De la théorie du complot appliquée au sport. Le 11-septembre du football, c'est le tirage au sort. D'habitude, dès qu'on cause Twin towers dans une soirée, on trouve toujours quelqu'un pour vous parler du quatrième avion disparu. Et ben là, c'est la fameuse histoire de la boule chaude/boule froide qui revient presqu'à chaque nouveau tirage au sort. Objet des nouvelles suspicions de la blogosphère: l'affiche des demi-finales de la coupe de France. Vidéo à l'appui, on vous contraint à ne pouvoir constater qu'un fait troublant: Lacombe, y parle de Sedan avant même de savoir que Lyon va les jouer…



Forcément, c'est fait exprès pour pas qu'on se retrouve avec Amiens ou Sedan au Stade de France. Mouais, je mettrais quand même bien une pièce sur les Picards qui seront favoris à domicile face au PSG…

Il n'y a pas si longtemps, les supporters de Manchester ont eux aussi fait leur Thierry Messan du ballon, pour dénoncer l'attitude de Sammy Nelson (ancien Irlandais légendaire d'Arsenal, connu pour avoir montré ses fesses à ses supporters, mais c'est une autre histoire), lors du tirage au sort des huitièmes de finale de la cup. Là encore, vidéo. Mais on comprend pas grand chose à l'organisation de la Cup (plus de détails ici).



Déjà pour les quarts de finale de la Ligue des champions cette année, certains nous avaient averti que tout était connu à l'avance. Même feu Thierry Gilardi a été sous le feu des critiques, lors d'un forcément bienvenu OM-PSG en Coupe' 2006. Revient également en mémoire la polémique de 1990, après que Francis Huster a enlevé une boule des mains de Sabine Paturel (ah, la fin des années 80…) inversant l'ordre d'un huitième, polémique dont on ne retrouve hélas que peu de traces sur le net (merci l'Huma).

Mais au final, franchement, quel que soit le tirage au sort, ce qui compte à la fin, c'est quand même la glorieuse incertitude du sport, non? Remember 1994…

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu