Avertir le modérateur

05/06/2008

Boca out of Copa

1364239652.jpgBon ben voilà, c'est la fin de l'aventure pour les Boquenses de Buenos Aires en Copa Libertadores. La magie libertadorienne a cessé d'envoûter le jeu du Boca Juniors, vaincu 3-1 par le Fluminense dans un Maracaña en transe. La faute à un Riquelme affaiblie par une gastro (coup monté, c'est sûr!) et à un gardien carioca qui a sorti le grand jeu. Je suis resté éveillé jusqu'à 5h du mat' pour voir les Xeneizes mener 1-0 avant de se faire piéger par un Fluminense pourtant dominé tout le match par un énorme Palermo et un débordant Palacio, mais qui a su agir en contre et sur coup-franc. La lose.





Pour leur première finale de Copa, les Rouge et Vert de Rio affronteront la Liga deportiva de Quito. Les Equatoriens ont réussi leur pari fou d'aller au bout, après une nouvelle qualif' à l'arrache. Un bon vieux 0-0 (après le 1-1 ramené de l'aller), terminé à onze contre neuf face à des "Americains" de Mexico pas flambants, malgré leur sympathique attaquant Salvador Cabañas.



Le sporting tertulia est en deuil durant quelques jours, à la veille de l'Euro. Rendez-vous en début de semaine prochaine, pour le commencement sérieux des choses…

30/05/2008

Fluminense et Quito peuvent croire à une finale de Copa

919424920.jpg Comme d'hab dans cette édition de Copa libertadores, les matchs aller tranchent que dalle. Deux demi-finales et deux nuls, qui mettent en ballotage favorable les visiteurs, les miraculés brésiliens du Fluminense et les irrésistibles et surprenants équatoriens de la Liga de Quito. Toutefois, la prudence est de mise, car Boca Juniors est redoutable à l'extérieur. Et alors que Palermo a brillé lors des quarts, c'est Riquelme qui a choisi de sortir du bois pour étaler (encore) un peu de son talent (doublé, dont un coup-franc romanesque). Manque encore Palacio, dernier côté du triangle ultra-classieux boquense (à l'œuvre sur le premier but), qu'on verrait bien se réveiller pour claquer quelques pions lors du match retour au Maracaña. Mais le grand problème des Xeneizes du quartier popu de Buenos Aires, c'est leur gardien, auteur d'une Claude Barrabé pathétique (cf. photo), coûtant la victoire aux siens…



Quant à l'autre demi opposant l'America Mexico à Quito, on ne peut pas vraiment parler de grand match. Un but de raccroc côté Liga, une tête sur corner côté mariachi. Mais l'énorme Salvador Cabañas n'a pas planté, et ça c'est mauvais signe pour les petits poucets équatoriens…



16/05/2008

Boca balloté, Saõ Paulo en beauté

A l'issue des quarts de finale aller de la Copa Libertadores, on ne peut que constater la montée en puissance des clubs mexicains et l'affirmation du FC Saõ Paulo comme favori. En revanche, Boca Juniors est à la peine, évidemment pénalisé par son match à domicile hors son antre de la Bonbonera. Quant au petit poucet équatorien de la Lega de Quito, ils ramènent un bon nul de San Lorenzo… Bref, tout reste ouvert pour les matchs retour (comme d'hab', en fait, dans cette épreuve). Résumé vidéo.

Saõ Paulo-Fluminense 1-0

Malgré l'hyper-activité du surpuissant Adriano, les Paulistes n'ont pas su concrétiser leur large domination face aux Cariocas



Boca Juniors-Atlas 2-2

L'home du match, c'est Martin "el loco" Palermo, grand bourrin génial qui marque en tacle et caviarde de la tête. Mais le problème, c'est le gardien porteño, qui sort dans les airs aussi bien que Landreau…



America Mexico-Santos 2-0

Salvador Cabañas ne s'arrête plus de planter! Deuxième doublé consécutif en phase finale de la Copa pour le sosie latino de Dado Prso…



San Lorenzo - Lega de Quito 1-1

Le souci avec un gardien aux pieds carrés, c'est quand il essaie de jongler… Heureusement que les Argentins savent tirer les coups-franc…

24/04/2008

Voilà ce qu'est un faux lent de talent!

1683039687.jpg A chaque fois que je vois Juan Roman Riquelme jouer, je ne peux m'empêcher de penser à mon ancien rédac' chef de 20minutes.fr (big up Johan!), quand celui-ci me traitait de tous les noms à chaque relecture d'un papier sur «el Mago». «Ça veut rien dire, "faux lent de talent"!»…

Mardi, Riquelme a une nouvelle fois bossé pour sa légende. Un truc de ouf! Contexte: dernier match de phase de poules de la Copa Libertadores. Il faut un concours de circonstance des plus compliqués pour que Boca Juniors se qualifie pour les huitièmes. Pas de victoire des Chiliens Colo Colo sur le terrain des leaders mexicains de l'Atlas, et une victoire des Xeneizes par trois buts d'écart, face aux Vénézuéliens de Maracaibo. La première partie du miracle remplie (1-1), restait à en planter trois à la Bombonera. Et c'est là que "Roman" entre en scène.

A 2-0, après avoir offert le premier but sur coup-franc, Riquelme nous refait le coup de l'an dernier [revoir ses buts en Libertadores, gagnée à lui tout seul]. 73e minute, déviation de son tocard magnifique de complice, Martin "el loco" Palermo. Contrôle au ralenti, feinte de frappe en accélérant doucement, balle piquée sans trembler. C'est ça, un faux lent de talent, chef…



Rendez-vous d'ici dix jours, pour le bilan des matchs aller des huitièmes de finale aller. Au programme, un choc argentin entre le River Plate et San Lorenzo et un Boca-Cruzeiro de gala.

19/02/2008

Boonen, le Beckham Belge (Au comptoir de la tertulia #2)

Tant de sujets et d'autres que l'on a évoqué en passant, au zinc et en terrasse (foutue loi sur la clope!) [vive la Belgique], quand vient l'heure de l'apéro…


749e443e0a7fd964d377022a29f222c0.jpgFume, c'est du Belge. Rhaaaaaaa, le bar de l'Union à Bruxelles. Vendredi dernier, à l'occasion des trente ans d'un vieux et grand pote, on a retrouvé l'un des bistrots les plus sympas de la capitale européenne. Celui de l'équipe de foot de l'Union Saint-Gilloise, mais qui n'est peuplé que d'étudiants, d'artistes et de glandeurs. Son droit de cloper malgré l'interdiction ("Y peuvent venirrrrr, hein, y sont même pas foutu de gouverner"…), ses lasagnes qui déchirent à toute heure, ses diverses "brassées" aux degrés toujours plus surréalistes, ses vieilles photos de foot au mur. Et ses Belges.

9c81587b673e944020fa38aef37e871f.jpgComme à chaque pélerinage, la soirée se termine par une franche et rigolarde discussion avec les autochtones. Et comme d'hab, une fois le répertoire de blagues sur les Français et les Flamands remis à jour et les confidences sur l'amitié d'enfance avec Benoît Poolvoerde (c'est hallucinant, toute la Wallonie était dans sa classe!!!), ça parle sport. En vrac, Justine «quelle est belle» Hénin, Enzo «qu'il est beau» Scifo et Tom Boonen. Le «Beckham belge»… Chouette, un sosie de plus… Après coup, c'est pas si flagrant, en fait. Fichue Duvel

Normalement, il y aurait du y avoir des photos du bar, mais cette flemmasse de Romain a même pas été foutu de prendre des photos avec son appareil photo de cadeau, depuis qu'on lui a offert…

 

 
Roman is back in La Boca. La Bombonera a retrouvé «El Mago». Samedi, lors de la deuxième journée du championnat de clôture argentin, Juan Roman Riquelme, à la peine depuis son retour au club en décembre, a retrouvé sa splendeur en même temps que le stade mythique du quartier populaire de Buenos Aires, face aux Argentinos Juniors. Deux passes décisives "grand luxe" pour l'immortel Palermo et le classieux Palacio, qui s'ajoutent à un troisième but "tout pour le spectacle" et un penalty tout en finesse. Boca Juniors gagne 4-0, Olé titre: "C'est un romantique", et on n'a pas fini d'en causer au zinc…



c3d5570d6b18a0a78f9922fb55bd146f.jpgLa télécommande magique. Le truc de fou. La quatrième dimension, version ultra-jouissive. L'esprit de Jacques Pradel a traversé mon salon dimanche soir. Réduit en miettes par l'éprouvant week-end bruxellois, passif devant «Les Experts», sans même éprouver de tristesse de rater le Clasico… Moment propice pour un miracle du quotidien. Un zapping désabusé lors de la pub et vlan! J'AI CANAL!!! Je vois le match, je ne rêve pas, je hurle, ma moitié me houspille, ça perdure, je me redresse, je re-hurle… Et là, double effet Kiss cool, MARSEILLE MARQUE!!! (ben ouais, Loulou Nicollin m'empêche de supporter Montpellier). A peine le temps de voir le ralenti du pion de Niang, et l'image disparaît, laissant place à une proposition d'abonnement. Ça tombe bien, la pub est terminée sur TF1. Paix des ménages en prime. Béatitude maximale. Mais un doute qui perdure. Est-il possible de revivre pareil moment de grâce d'ici la fin de sa vie?


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu