Avertir le modérateur

17/05/2008

Ribéry, ce grand enfant…

Mais qu'il est con, ce Ribéry… Il a beau avoir une réputation de blagueur, on l'avait jamais vraiment vu à l'œuvre. Et ben voilà, comme dans une planche de Bouzard pour So Foot (où il garnissait les grolles d'Oliver Kahn plein de choucroute…), on a un vrai exemple du calvaire que doit vivre la légende so German depuis un an. Le gardien du Bayern doit bien en chier dans les vestiaires bavarois. Surtout si Ti' Frank s'allie les deux rois de la Van(ne), les duettistes du rire belgo-hollandais Van Buyten (en concombre masqué) et Van Bommel (en complice perfide). Das ist eine gute blague…



Je ne vois qu'une explication à cette débauche de joyeusetés: m'est avis que ces trois là ont abusé de la Carlsberg. Car, depuis que les pubards de cette marque de bière sont entrés dans le panthéon de la réclame, la Carlsberg est clairement une boisson qui fait rire…



source: 101greatgoals

17/04/2008

Benitez la synthèse

Je découvre à l'instant que François Hollande a ouvert un blog. Passons sur le fait qu'il décide de se lancer dans cette aventure six mois avant de quitter la direction d'un parti qu'il a mené depuis onze ans… C'est surtout l'occasion de recycler une bonne vanne de potes "bière-foot", qui resurgit à chaque fois que s'offre à nous un match de Liverpool. Rafael Benitez, ce serait pas la synthèse entre Julien Dray et François Hollande?

 

55a119ee407320c250dcac4f8c881efe.jpg
 
a7b3a3c45ac0eb1bc103ef59c0339c4a.jpg
 

 

08/03/2008

Ball-boy forever!

On ne touche pas impunément un ball-boy! Ce jeudi, lors d'un match de Copa Libertadores entre Flamengo et le Nacional Montevideo, la cause des ramasseurs de balle a obtenue une avancée sociale fondamentale. Pour avoir bousculé un de ces jeunots de la touche chargé de rendre le cuir, Toro, le milieu du club brésilien, a écopé d'un carton rouge.



Ça peut sembler sévère, mais l'arbitre a évidemment raison. Parce qu'un ball-boy, c'est sacré. C'ést l'allégorie du foot comme on l'aime, dans ses travers enfantins et ses bravades espiègles. C'est celui qui réalise les rêves les plus fou des spectateurs des tribunes. Et en plus, on il a tous les droits et on lui pardonne tout, vu que c'est un gosse. Et c'est aussi pour ça qu'il n'y a pas plus culte qu'un ball-boy. Car il représente l'enfant plein de malice qu'on redevient dès qu'on va au stade. Le ball-boy, c'est nous, sauf qu'il va au bout de ses actes, quand nous nous contentons de brailler. Ball-boy glory, la preuve par 5…


Intrépidité. "Ball-boy" a le droit d'émasculer l'adversaire



Espièglerie. "Ball-boy" a le droit d'humilier Steven Gerrard



Classe nonchalante. "Ball-boy" a le droit de faire la flemmasse, du moment qu'il a du talent



Douzième homme décisif. "Ball-boy" a le droit de marquer un but pour déconner, et en fait obtenir un match nul à la 89e minute (histoire vraie, lors d'un match de sous-championnat brésilien entre Famagusta et  Sorocaba).



Avant-garde éclairée du Kop. "Ball-boy" a le droit de danser et de faire le cabot avec les supporters. Malgré les flics.








©Merci aux gars mythiques de 101greatgoals.com

12/02/2008

Saga Roumania, ambiance des Carpates…

8c0ee9a56b3f2506743cd878c1f721d9.jpgOn n'arrête pas un tennisman quand il remporte une rencontre de Coupe Davis. En 1991, Yannick Noah et ses Wailers faisaient la queue-leu-leu à Gerland. A Sibiu, autre ambiance. Samedi soir, Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga ont fêté dignement leur «sweep» face aux Roumains, selon les photos parues dans la presse roumaine. Les deux sont torse nu, et collés-collés avec des jeunes filles du coin (très fraîches). On comprend mieux pourquoi Forget a titularisé Arnaud Clément et Mika Llodra pour les simples de dimanche. Pour toutes les photos de la soirée, c'est ici! (crédits: Click!).

Tout cela n'est pas bien grave. Voilà qui va amener de l'eau au moulin du troupeau de comparateurs de Tsonga avec Noah (un autre sacré danseur). L'avantage, c'est qu'avec de belles photos comme ça, les journalistes vont peut-être arrêter de poser à Richard Gasquet des questions sur sa prétendue liaison avec Arnaud Lagardère.

Fuckin' PK, invité par le "Sporting Tertulia" 

 

Mise à jour 16h30: la version diaporama vidéo… 

04/02/2008

Un beau coup de cul!

C'est le but du week-end, voire de l'année. Ah, c'est pas un raid virevoltant d'otarie brésilienne ou un retourné acrobatique à la Amara Simba. Mais c'est une création, une vraie, une jamais vue avant. Un chef-d'œuvre tout en puissance germanique, mais mâtinée du soupçon de fantaisie romantique chère au pays de Goethe. Un but du cul. Gloire à Stefan Kehl qui, avec ce pion du fion lors de Duisbourg-Dortmund, entre dans l'histoire du ballon. Pas l'histoire insolite, non, mais la grande histoire des créateurs. Ceux qui cherchent sans cesse à faire évoluer le jeu. Quitte à marquer du cul…



 

Autodafé patriotique

91f812284d471ba24a16333efb444daa.jpgC'est l'occasion de saluer mon ex-collègue Fuckin'PK, auteur dans la nuit de dimanche du «live comme-à-la-maison» le plus long depuis l'étape alpestre en intégrale du dernier Tour. Après un Superbowl à l'ancienne et au dénouement délicieux, les New York Giants ont réalisé l'incroyable: battre les invincibles New England Patriots. Un drame éditorial que cette finale à la sauce ado (ça faisait bien quinze ans que j'avais pas vu un Superbowl sans sombrer à la mi-temps… et c'était la première fois que le club que je supportais l'emporte à la fin!). Un match qui a basculé à 35 secondes de la fin. Qui a «déraillé» même.

7fafdcc8e1b4f3c8266b4b2e4a103dc1.jpeg
A 35 secondes près, le «Boston Globe» se serait fait des couilles en or. Le livre relatant la saison parfaite des Patriots (19 victoires pour zéro défaite) était prêt. A 35 secondes près, sûrement que les ouvriers du livre avaient le doigt sur le bouton des rotatives. On pouvait même le commander sur Amazon. Et puis non. Le quotidien bostonien a vu s'évader les biftons de 10$ par milliers, pour le plus grand plaisir des bistrotiers new-yorkais… A 35 secondes près…




Et comme on ne peut pas parler Superbowl, sans parler "publicités de Superbowl", un petit top 10 du cru 2008. Pour le plaisir…


30/01/2008

De l'art du tacle par derrière

Rhaaaaaaaaaa, le foot du dimanche. Celui où l'on est pas très frais de la cuite de la veille, et où l'on est vachement plus susceptible qu'en temps normal. Au point qu'une pichenette anodine suscite des envies d'Armageddon. Le trip de l'arrière droit assez brutal qui sent la bière et la mauvaise foi, c'est pas "joli-joli", mais qu'est ce que c'est jouissif. Si en plus on ajoute un arbitre qui sent bien le foot amateur et le danger en hurlant "non, non, non", les hourras d'une assistance complice et le gars qui se prend pour Pippo Inzaghi au sol, ça touche au sublime…



©copyright les gars de So Foot qui font tourner ça sur leurs mails…

 

25/01/2008

La classe à l'Anglaise

C'est idiot, mais ce vendredi, au moment d'ouvrir mes mails dans un cyber-café montpelliérain, j'ai regoûté avec entrain au non-sens qui entoure la chose footballistique en Perfide Albion. Tandis que le «Sun» annonce le départ de Pascal «Tan-ta-ta-ta-tan» Chimbonda des Spurs vers les Magpies, photo éloquente à l'appui, un pote m'envoie des clichés fort aguichants de Bianca Gascoigne. Oui, la fille de Paul Gascoigne. Gazza, pour les intimes… Le genre de gars qu'on imaginait inflexible sur l'éducation de sa môme…
 
8967e6143ff2bc743f8db243b2465a7d.jpg
 
166bddecbfac103f2f3c1d001cdcbb6b.jpg

5d0bded93e84d01919f0def7b7c896ea.jpg
Tout ça pour le plaisir de se remémorer l'essence du foot à l'anglaise. Celle qui alimente la presse tabloïd d'outre-Manche, ambiance sex drugs and rock'n'roll. Mais aussi celle du foot îlien et gardien du temple. Celle qui résiste à Chelski, aux proprios américains et aux stars étrangères. L'Angleterre de Joey Barton, de Chimbonda et de Gascoigne. En bref, celle des Monty Python's…


 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu