Avertir le modérateur

02/04/2009

Cantona/Loach: le King et le must

l-homme-qui-aimait-les-fans,M15328.jpgAvec une jouissance non dissimulée, le Sporting Tertulia livre un avant-goût du mythiquissime meilleur film de tous les temps à venir, "Looking for Eric", avec Ken Loach derrière et Cantona devant la caméra, dans une histoire de postier devenu fan de Man United et du Marseillais. On en avait déjà parlé il y a un an, quand le projet avait été révélé (l'occase, en cliquant ici, de réécouter Raymond Bizarre chantant "The King", et de se revoir une scène footballistique de Kes, le premier opus du trotskyste et génial cinéaste). On peut également lire un reportage de tournage par Telerama, avant de saliver devant la bande-annonce, et sa conclusion qui promet déjà d'enterrer Diego et l'horripilant Kusturica: "I'm not a man, I'm Eric Cantona…




Edit 00h30: Signalé par l'ami Victor de Toulouse (qui l'a trouvé sur le Post), ce moment de bravoure de 2001, dont on n'avait pas souvenir, qui voit Canto se payer rageusement le pape et sa rolex, ainsi que les journalistes présent sur le plateau d'une obscure émission cablée…


 

30/03/2009

Sunday footie Sunday

Faute de pouvoir causer du match des Bleus en Lituanie, écouté de très loin à la radio en pleine campagne gardoise (oui, dans le Gard. Il a fallu boire pour oublier…), et donc faute de pouvoir saluer avec honnêteté la nouvelle et sublime provocation luyindulesque de coach Raymond, le Sporting Tertulia préfère revenir sur le week-end de qualif' mondialiste en évoquant le mouvementé Irlande du Nord-Pologne, conclu par une victoire des Britanniques (3-2). D'abord parce que l'ineffable Arthur Boruc, "Holy goaly", a fait honneur à son acclimatation outre-Manche en nous gratifiant d'une belle cagade de gardien, qui lui coûte sa place et doit lui faire bien mal, lui qui s'était illustré avec son club du Celtic Glasgow en faisant un signe de croix devant les tribunes des Rangers protestants…



258204.jpg Ensuite parce que les affrontements qui ont précédé et suivi ont un caractère politico-religieux qui semblent avoir échappé aux médias français, qui s'en tiennent au couplet décomplexifié sur ces crétins d'hooligans. Sans évoquer le défilé dans les rues de Belfast avant le match des supporteurs polonais, brandissant des drapeaux en faveur de la République irlandaise (ainsi que le raconte la BBC et le montre la photo ci-contre, Eirigi étant un parti socialiste révolutionnaire), alors même que le pays connaît depuis quelques semaines un inquiétant regain de tension. Une fois n'est pas coutume, on ne saluera pas l'excellentissime blog "101greatgoals" (où l'on trouve l'information), qui ose une très douteuse comparaison: "Les Nord-Irlandais protestants iront-ils au match retour à Varsovie déguisés en Nazis?" Certains loyalistes semblent en tout cas à l'aise derrière leurs policiers, les encourageant avec une flippante ferveur lors de leur charge anti-polonaise…

23/02/2009

Belfast and furious

Image 9.pngOn a raté de grands moments de la petite histoire de football ce week-end, trop occupé à ne pas perdre la moindre seconde de fascination d'une ensorceleuse ballade nord-irlandaise. Bon, on peut pas dire non plus qu'on a pas regardé un peu de ballon du coin de l'œil, accoudé au comptoir des pubs belfastois, entre Irish Stew et Guinness infiniment plus savoureuse qu'en France. Mais globalement, on est passé à côté d'une série de trucs à la con et de mini-rhaaaaa, qu'on ne peut rattraper que par l'entremise d'un vrac furieux de "tertuliens" (avec vidéos en gras).

De la première de Tsarshavin sous le maillot gunner à la baston brésilienne de serie B, en passant par cette plongeuse de Cristiano Ronaldo, sans oublier l'aile de pigeon de Zlatan ou le sublime pion de Zoltan Hercegfalvi, le Hongrois du Honved. Et en bonus, un petit cours de cuisine avec Patrice Evra. Bref, que du lourd.

Pendant ce temps, on croisait des ballons de foot paumés dans la zone neutralisée de la Peace line, entre les quartiers popus de Shankill la prot' et Falls la catho. Entre les "murals" à la gloire de Bobby Sands et de l'IRA, on a admiré une fresque rendant hommage au Celtic Glasgow. En vain, on a cherché celle de George Best. Elle existe, mais on l'a raté. Faut dire que bizarrement, on s'est pas attardé chez les Loyalistes d'East Belfast.

S7301894.JPGS7301867.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

S7301890.JPG

S7301910.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout ça reste du ballon, surtout quand on croise des Irlandais se recueillant sur la tombe des 10 du H-block, mais tout de même, on ne peut s'empêcher de ressentir aussi un souvenir ému pour Georgie, le cinquième Beatles, celui qui voulait réunifier son pays pour jouer le Mondial, qui a donné son nom à l'aéroport, son visage à un billet de banque et dont on se souvient encore ici des obsèques œucuméniques, en 2005, avec une larme à l'œil appelant une nouvelle tournée. Et puis aussi pour ses citations cultissimes, comme celle-ci, parmi tant d'autres: «J'ai claqué beaucoup d'argent dans l'alcool, les filles et les voitures de sport. Le reste, je l'ai gaspillé.»

11/02/2009

Le short sur les chevilles

Dans la foulée de Besancenot parlant ballon, voici une vidéo tout droit venue d'Espagne qui continue de nous faire croire que non, tout n'est pas perdu au royaume du football. Après un premier exemple de mobilisation originale sur le pré, lui aussi venue de la péninsule (le Subbuteo made in Grenade), ce sont les ptits jeunes du Galactico Pegaso qui montrent l'exemple. Lundi soir, lors d'un match contre le Real Madrid C, en championnat des moins de 21 ans, il ont ainsi protesté contre le non-paiement des trois derniers mois de salaire. D'abord, ce qui ne gâche rien, ils ont arboré un t-shirt citant le titre d'un film du remarquable et regretté Carles Mira, "Avec le cul à l'air" (un extrait ici). Puis, ils sont passé aux actes, durant les trente première secondes du match…

Foot anticapitaliste

Après deux moments d'égarement à repenser aux cours d'école (ça doit être le contre-coup de la trentaine), un retour au sérieux avec cette vidéo très "sport is politic", où Olivier Besancenot (l'admirateur de Socrates) donne son point de vue de gauchiste, mais supporter du PSG, sur le foot professionnel. Extrait du tchat du porte-parole du NPA sur Rue89

29/01/2009

Vive la grève!

greve.jpgVoici un message de solidarité avec tous les grévistes et manifestants de ce jeudi, en espérant que le Sarkothon dépassera le million de défilants défiants. On avait prévu de se refaire un extrait d'Eisenstein, mais on est tombé sur ce beau moment de temps suspendu, mi-Gandhi mi-subbuteo, qui a eu lieu dimanche dernier. On pourrait également évoquer les chars de Tian-An-Men, tellement l'attitude irréelle des Grenadins semblent stopper net la marche en avant du foot-bizness. Dès le coup d'envoi du dernier match de 3e division, les Andalous se sont pétrifiés, agenouillés puis torses bombés. Peut-être comme la France depuis la présidentielle, en fait.

Bon évidemment, ce geste so "sport is politic" n'a rien à voir avec le mouvement social du jour qui va nous faire préférer nos pieds. Juste une histoire de salaires impayés depuis quatre mois. Une conséquence de la crise aussi, notez…

03/12/2008

Iceborg sans complexe

Promouvoir une publicité n'est pas franchement dans la tradition du Sporting Tertulia. Mais en l'espèce, un énorme big-up au regretté Björn Borg s'impose. Pour faire buzzer sa marque de vêtements (et de sous-vêtements), l'infortunée légende suédoise du tennis a axé sa campagne autour d'un "love for all" qui brise pas mal de tabou en une seule scène…



Et pour le plaisir de revoir le fabuleux revers lifté de l'Iceborg, un petit extrait de la finale du Masters 1981, contre le glacial mais tout aussi culte Ivan Lendl…

24/11/2008

Les affaires reprennent

Aaaaaaargh, voilà que je parviens enfin à ressortir la tête de l'eau marécageuse des socialistes, qui rançit sévèrement dans l'étang glauque de la présidentialisation incontrôlée de leur parti. Deux semaines de live on ne peut plus sportif, du vote des motions aux deux tours sans dénouement, en passant par un congrès aussi nébuleux qu'une AG du CIO… Et tant de tertulias escamotées, du master de Gilou Simon à la catastrophe bretonne des Marseillais, en passant par les test-matchs du XV de France…

Rien pu voir, toujours coincé entre Drago Hamon, Valls le Blaugrana et Dray le Sedanais. Et dire que c'est même pas fini. Rien pu écrire sur les coups de sang de Drogba, ni sur le grand cœur de Diego ou la tendresse de l'homosexualité inconsciente dans le football. Pas eu le temps. Même ce France-Australie, j'l'ai raté. Je peux même pas baver sur Skrela, qui décidément ne vaut pas Trinh-Duc. Juste admirer après-coup son sens du plaquage à contre-pied. Cravate grand luxe…


 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu