Avertir le modérateur

16/08/2008

Ras-le-Bolt

Franchement, y a pas foutage de gueule avec ce 100m? Et que je te donne du "grand exploit" et du "supersonique", en nous ressortant les discours sur "les limites repoussées". Marrant comme ça me rajeunit de 20 ans. Oui, 20 ans tout juste. Les Jeux se passaient déjà en Asie, et à c't'époque, avec mes yeux de minot, je le trouvais trop fort, le Ben Johnson…



Et puis en fait, non. A l'époque, le Canadien avait fait 9"79. Et tout le monde disait qu'il avait repoussé les limites et que c'était magnifique. En plus, si ma mémoire ne flanche pas trop, on nous avait déjà fait le coup de la petite nation à l'ombre des Etats-Unis qui s'impose dans le sprint… Autre similitude flagrante avec notre bon vieux Usain Bolt tout fraîchement titré olympique: cette propension qu'ont les mecs à faire les cakes à 10 mètres de la ligne. Et encore, Ben Johnson il avait juste levé le bras. Là, notre Jamaïcain atomique a failli finir la course à cloche-pied, tellement il a défoncé la concurrence et l'a humilié en se tapant le torse comme un vulgaire Monfils. Et bien sûr Patrick Montel nous en a fait illico un nouvel exploit incroyable et anthologique de l'histoire des JO… Comme on dit chez nous dans le Sud, "Méfi!"… L'aura pas l'air malin, le gars Patrick, si le destin de Bolt se finit à Pékin comme celui de Ben Johnson à Séoul…

10/08/2008

Gauchos forever

Je vous préviens, le Sporting Tertulia risque d'être saoûlant avec les performances albicelestes. Mais quand même. Nouveau match de la dream-team olympique et nouveau but de démonstration, contre des Australiens pas si tocards que ça. Di Maria à la relance et au centre déc'. Riquelme à la mène et au dribble en canard. Messi en fausse piste et en redoublement. Et "el Pocho" Lavezzi à la conclusion. Six ou sept touches de balles, 90 mètres remontés et un pion d'exception. I cry for you, Argentina…



(Désolé pour l'indisponibilité temporaire de cette vidéo: il m'a fallu un peu de temps pour retrouver une version intégrale de l'action, qui ne soit pas commentée par le duo horribilis Montel/Le Glou)

Mini-jeux pour Jeux minus

Allez, c'est parti et bien parti. Je ne vais pas en rajouter des tonnes, façon Bob Ménard, sur la Chine en nouveau Chili pinochetiste puissance un milliard. Juste la satisfaction de voir quand même quelques athlètes aller un peu plus loin que le badge ridicule et totalitaire de ce gros veau de David Douillet. Big up donc, à Muriel Hurtis, Vincent Defrasne et Romain Mesnil (ainsi qu'aux 124 autres), qui lavent un peu le déshonneur de la France dans cette histoire. Je ne parlerai même pas de l'autre zèbre et de sa Carla, qui agite le courage de ses convictions comme on négocie un contrat d'armement. Tu avances et tu recules…

Bref, ces JO, on l'a déjà écrit, y vont pas nous exciter outre-mesure. Mais y a quand même un truc indéniablement sympa pour sauver le truc. C'est les mini-jeux. Je me suis déjà outé quant à mon amour de ces trucs à la con, sortes de playstation du pauvre aussi addictifs que superficiels, et auxquels on peut perdre beaucoup de son temps sur internet. En ce mois d'août où la France se partage entre vacanciers bulleurs et tafeurs au ralenti, le Sporting Tertulia livre donc sa sélection de mini-jeux olympiques (cliquez sur l'image pour jouer).

3. La version officielle: beau graphisme, mais chiant à jouer

Le CIO, ils se foutent vraiment de notre gueule. Haltérophilie, tir à l'arc ou plongeon. Pas l'extase…

2110118546.png



2. La version ricaine à l'entraînement: Simple et marrant

Rapide de prise en main, Summer Games nous met dans la peau d'un athlète yankee avec son gros coach.

1084617506.png



1. La version française bien de chez nous: mauvais esprit défouloir

L'occase d'un hommage aux Montpelliérains de l'excellent Uzinagaz.com… Auteurs du définitif "Lance la hache", ils nous gratifient pour ces JO d'un très réussi "Lance ton moine"…

117803506.png

09/08/2008

Sanchez la classe!

Vite fait, un petite vidéo toute en musique de cette belle course pékinoise. Y a pas à dire, au même titre que le championnat du monde, l'épreuve de cycisme des JO a de la gueule. Ce côté "équipe nationale" comme dans l'ancien temps du Tour, ça apporte un supplément d'âme délicieux. On espérait Dessel pour contrer la terrible "Roja ciclista", c'est finalement "Pineau ce héros" qui finit meilleur Bleu (14e). Rien à dire sur la tactique des Espagnols, définitivement à la hauteur quand ils sont favoris. Grand numéro de l'astre Sastre et super finish de l'inattendu Sanchez et sans reproches… Propre. Huit minutes de plaisirs vélocipédique…

08/08/2008

Riquelmessi

Ben voilà, suffisait de l'annoncer. Ces Olympiades de foot montrent de belles promesses d'emblée, grâce aux "équipiers de rêve" argentins. Et encore désolé aux lecteurs pour mon top 5 de la veille, qui a connu de nombreux problèmes techniques tout au long de la journée (merci à Jamal le "hotlineur" de 20minutes.fr, à qui je dois bien un hommage au grand Aziz Bouderbala).

Sur l'ensemble, rien de très fou. Une petite victoire des Brésiliens contre la Belgique (1-0), un nul étonnant entre Sud-Corée et Cameroun (1-1), un succès pépère des Italiens contre la Russie (3-0). Mais l'Argentine. De partout, on entend du Messi par-ci, Mets-la par là. Quand même. Z'avez-vu le caviar de Juan Roman "el mago" Riquelme… Certes, "la pulga" finit bien l'action, et donnera la balle de la gagne (2-1) contre les Ivoiriens à Lautaro Acosta. Mais sans remettre en cause le talent du ptit Leo (dont on peut se revoir une intégrale en seleccion ici), quel caviar du maître magicien de la Boca…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu