Avertir le modérateur

18/09/2009

En hommage au Beso de Piquito…

Besito_noticia_full.jpgHomo footballisticus. On aurait pu essayer une nanalyse un peu empotée sur le tabou de l'homosexualité dans le foot, en narrant l'histoire qui suit. Brayan Beckeles et Orlin Peralta, coéquipiers du club de Vida, ont été pris en flag de baiser amoureux, lors d'un but fêté en championnat du Honduras. Moment mignon dans un monde de brute. Jusqu'à ce qu'un des deux amants, Beckeless, nie en bloc face à l'emballement médiatique: «Je suis un homme! Je n'ai jamais embrassé un homme, et je ne le ferai jamais, c'est un quiproquo»…

Triste histoire pour Peralta, en somme, comme pour la société du spectacle sportif. Alors finalement, plutôt qu'une nanalyse un peu empotée sur le tabou de l'homosexualité dans le foot, on préfère se laisser aller à cette irrépressible nostalgie ('Tain, ça y est, je commence à ressembler à mon grand-père quand il me parlait de Piantoni). Comme un flash-back, la photo nous rappelle évidemment l'amitié troublante et culte de Diego et Cani.

Maradona et Caniggia, les Alix et Enak footeux de notre jeunesse. L'incroyable duo qui avait pris l'habitude, à chaque retrouvaille fêtée d'un but à deux, de s'embrasser tendrement. Au point que lors du retour du Dieu et de l'oiseau à Boca Juniors en 1997, Mme Caniggia d'alors avait interdit à son homme d'aller au-delà du calin. Hors de question de revoir le rituel et pourtant fameux "Beso de Piquito" des deux hommes…

2008-03-21beso4.jpg

 

Maradona et Cannigia, où la complicité fusionnelle de la quintessence du génie albiceleste, passe décisive et but décisif. Grâce à Youtube, on peut retrouver trois chefs-d'œuvre du tandem gay-friendly qui ont illuminé les années 90. Attention, le bonheur de ces deux hommes jouant ensemble les yeux fermés peut choquer…

 

3. Boca-Argentinos Juniors, 1996: Beau moment d'altruisme et le titre pour les Xeneizes…






2. Boca-Newell's Old Boys, 1995: Quand Diego invente pour Claudio la passe en profondeur de la tête…






1. Argentine-Brésil, 1990:
Après des matchs de poule tous pourris, les Argentins se réveillent et se paient des Brésiliens archi-favoris en huitième du Mondial italien. Maradona accélère et Caniggia fait un appel de dingue avant de finir le boulot…



Bonus silencieux: d'autres extraits de la carrière internationale de nos deux héros pas si hétéros…


Commentaires

ce sont surtout des baisers de joie! Mais il ne faut pas y prendre goût!

Écrit par : jordan | 20/09/2009

Dommage que le football soit devenu un business à fric et à combines! On s'éloigne du sport pur et dur!

Écrit par : jordan | 20/09/2009

baccio d'amore? Heureusement qu'il ne risque pas d'attraper "le ballon"

Écrit par : jordan | 20/09/2009

on peux faire dire aux images comme aux mots, ce que l'on veut bien leur faire dire!comme le culotte de madona.

Écrit par : HELIOTNESSE | 20/09/2009

on dirait qu'il y a plus de pelles que de buts dans le football !

Écrit par : monzoeil | 22/09/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu