Avertir le modérateur

28/05/2009

De Nantes à Barcelone, la ligue, la ligue…

Footballers-United-008.jpgPlus encore que les retrouvailles entre Aubry et Royal, cette finale de la champion's league a occupé tous les esprits essentiellement masculins, lors du meeting de Rezé (en banlieue canarie). Durant l'après-midi, on s'était déjà vu infliger les métaphores des socialistes (tous fans du Barça), avec plein de sous-entendus tactico-tactiques éculés à deux balles.

Du genre "Ce serait dommage que le réalisme l'emporte sur le beau jeu" (le sénateur royaliste David Assouline), ou "il faut la jouer collectif pour marquer le but au moment décisif" (le député aubryste Jean-Christophe Cambadélis).

On a aussi grillé le secrétaire national aux Droits de l'homme Pouria Amirshahi, candidat devant faire potiche d'arrière-plan sur la tribune, en train d'échanger discrètement les cartons de place, afin d'être moins visible et de pouvoir mater le match en loucedé sur son mobile.

Le discours de Ségolène Royal venait de commencer depuis 5 minutes quand, façon Celtic-Dundee version light, une rumeur traversa le coin gauche de la salle, où les journalistes réunis tentaient de se connecter, qui sur son Iphone, qui sur Roja Directa. Mais Wifi fit non. Et ce sont les gars du service d'ordre du PS qui ont eu les potes les plus rapides. Merci quand même aux quatre âmes charitables qui m'ont textoté l'annonce du premier but de Sammy Eto'o simultanément. Hélas pas assez rapidement pour que je puisse me la raconter auprès des collègues.

Vu le retard pris par "l'opération réconciliation" des socialistes, on commençait à craindre pour sa deuxième mi-temps tant escomptée. Déjà un quart d'heure que le meeting était terminé. Et, renseignement pris, pas un bar à de raisonnables alentours et aucun des vendeurs de sandwichs n'a pensé à prendre une télé. Ç'aurait pu être la lose.

Et puis vint mon messie.

Merci à toi, le socialiste, qui m'a permis de me glisser dans la salle des régisseurs afin de gratter un quart d'heure de match au milieu de gros bras sympas en train de dîner.

Et puis vint Messi…



L'essentiel était acquis, le frisson du live ressenti, l'explosion de joie collective. Pour le reste, y a internet. Par exemple pour lire les excellents papiers de So Foot (ici et ). Ou mater les meilleures actions en vidéo. On peut même voir les à-côtés.

 

Le duel entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi…



L'avant-match grotesque du même Ronaldo et de Sir Alex, qui a pris un sacré coup de vieux guardiolesque…



Et comme sport is politic, impossible de ne pas reconnaître en Ferguson une similitude de style avec François Hollande…


 

Commentaires

Pour la première fois de ma vie, je crois au Messi. Quel joueur extraordinaire. Il ne joue pas d'ailleurs, il s'amuse, trois types le sarclent, lui il se relève avec le ballon au pied, et puis il marque entre deux tours de contrôle.......de la tête.
Moi je dis : Ouaho....

Écrit par : Fran | 29/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu