Avertir le modérateur

09/11/2008

Back to the Laporte

20071019laporteinside.jpgAh ben ça c'est sûr qu'il l'a adapté, le XV de France, not' bon Marco. En regardant ce match contre l'Argentine, on se serait cru au début des années 2000, quand les Bleus de Laporte s'était hissés en haut de la hiérarchie mondiale. À l'époque, on avait oublié de faire la tronche. On gagnait. C'était moche, on faisait que tataner et défendre comme la muraille de Chine. Mais c'était le rugby moderne, qu'on se disait.

Depuis, on a vu que même les Sudafs et les Anglais se remettaient à la balle à l'aile. On a vu aussi avec les Fidjiens ou les Gallois et, dans une moindre mesure, l'Argentine, qu'un autre rugby était encore possible. D'ailleurs Marco nous avait promis du champagne à sa prise de fonction. Et la première saison a été goûtue et alléchante. Même si on prenait des branlées, on découvrait des nouveaux joueurs et on envoyait de jeu de nos 22.

Oui mais hier soir, la défaite n'était plus permise. Alors, retour aux fondamentaux. Un XV expérimenté avec une ossature toulousaine, une ligne arrière de botteurs qui n'a relancé qu'une ou deux fois, préférant se lancer dans un concours de coups de pieds réalistes et efficaces. Devant, du lourd qui reste concentré sur ses bases. Un 5 de devant qui a su affronter la bajadita argentine, provocatrice et pleine de truquerie. Au milieu, une charnière ultra-prudente et classiquement nickel. Derrière, une défense retrouvée, avec une troisième ligne au four, au moulin, et à la boulangerie. Imanol en cannes, Dusautoir à l'abattage et Picamoles.

On se répète, mais Picamoles. Royal en touche, destructeur au ruck et puissant en course. Sa course de 40m depuis sa ligne d'enbut restera la grand moment de ce match ô combien terne et laportien. Une chevauchée comme on en voit 5 ou 6 par match au stade Yves-du-Manoir de Montpellier. Et le "talent d'or" à la fin. Trophée ridicule mais culte, qui démontre que Pica a changé de statut et devient reconnu par le public.

Alors voilà, c'est sûr qu'on a gagné. C'est sûr qu'on a enfin repris le dessus sur les Pumas, qu'on est redevenu techniquement au point en défense et qu'on a reconstruit une équipe. Mais qu'est-ce qu'on s'est fait chié! En espérant que c'est du provisoire du aux blessés et au besoin ponctuel de victoire, mais là franchement, Marco, si c'est pour jouer comme ça et abandonner le french-flair cher à Mister Rugby, je te suis pas… Quand tu nous a pas promis de jouer comme avant, c'était avant Laporte!

Reste que la plus belle image de la soirée d'hier n'est pas disponible sur le ouaibe. On veut parler de l'hymne albiceleste, chanté par le délicieux pilier retraité Omar Hasan. Pas grave, il chante aussi l'ave maria…

Commentaires

On a eu droit à un grand Imanol également.

Écrit par : Fran | 10/11/2008

Bonjour,
Suis d'accord et je rajouterais que les Pumas...ont largement 6 absents de poids dans leur equipe, donc j'approuve la victoire mais je reste plus que prudent ..de voir ou enfin de revoir notre Rugby Champagne.

>> C'est clair qu'avec Pichot et Longo, pas sûr qu'ils le gagnaient ce match…

Écrit par : Regis | 10/11/2008

Avec des "si".... Je conteste nullement la victoire française. Pour moi, les "Pumas" n'ont jamais été dangereux, même si à la 80e le *break* n'était pas fait. Ce sont les Français qui se sont compliqué la tâche. À aucun moment, les Argentins n'ont su faire peur au Français. Ils ne jouent que sur le contre, et ne produisent pas grand chose. Seul, Hernandez par certains de éclairs à su mettre à mal la défense française. Je crois qu'on en a trop dit et trop fait sur ses Pumas. C'est une bonne équipe, qui ne doute pas, et qui sait parfaitement jouer avec les armes dont elles disposent. Je ne suis pas forcément un amateur de rugby champagne, mais depuis un an qu'on m'en parle et bien on créer le besoin. J'ai envie de voir, il ne s'agit pas d'ouvrir comme des oufs lors des matchs ou on met 50 pionts face à des équipes plus faibles...

J'ai une seule conclusion :

C'est justement dans les matchs à enjeu et ou le resultat est très serrés qu'il faut avoir le cran de produire du jeu.

Écrit par : Mister Rugby | 11/11/2008

Je suis d'accord pour déplorer le manque de jeu des français, mais que dire des argentins. Alors oui, c'est le petit poucet, ils n'ont pas l'occasion de jouer souvent ensemble, etc... mais qu'ils sont chiants à voir ! Autant leur équipe de foot est champagne, autant leur rugby est chiant comme un hiver sans neige. Ils semblerait n'avoir qu'une strategie, le holdup sur un contre, tu parles d'un projet de jeu.
Alors oui, je sais que notre hôte sur ce blog est un fervent défenseur des hommes de la pampa mais entre le pourrissement des actions au sol, et l 'enchainement de coups de tatane d' El Mago , les Argentins n'offrent pas grand chose à l'amateur de rugby que je suis.

Écrit par : Patron la meme | 12/11/2008

Attention, je n'ai absolument rien contre les Argentins, je les aime beaucoup, ils ont un sens du rugby, et j'ai le sentiment que c'est une équipe un peu à l'ancienne qui vit hors du temps, et qui obtient des résultat. Quand on voit que le Quinze de France fonctionne avec 80 millions d'euros de budget et que les Argentins ne disposaient "que" de deux millions pour le mondial. C'est énorme, ce qu'ils ont fait. Je crois qu'ils nous ressemblent un peu. Je me souviens que quand je jouais en Espagne dans chaque club il y avait toujours une connection d'Argentins et de Français, on se chambrait pas mal, beaucoup même, mais c'etait toujours dans l'esprit rugby. Mais, pour leur équipe nationale n'est pas aussi excellente que certains voudraient nous le faire croire.

Écrit par : Mister Rugby | 12/11/2008

Je suis d'accord pour déplorer le manque de jeu des français, mais que dire des argentins. Alors oui, c'est le petit poucet, ils n'ont pas l'occasion de jouer souvent ensemble, etc... mais qu'ils sont chiants à voir ! Autant leur équipe de foot est champagne, autant leur rugby est chiant comme un hiver sans neige. Ils semblerait n'avoir qu'une strategie, le holdup sur un contre, tu parles d'un projet de jeu.
Alors oui, je sais que notre hôte sur ce blog est un fervent défenseur des hommes de la pampa mais entre le pourrissement des actions au sol, et l 'enchainement de coups de tatane d' El Mago , les Argentins n'offrent pas grand chose à l'amateur de rugby que je suis.

Écrit par : Patron la meme | 12/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu