Avertir le modérateur

15/10/2008

On se calme et on boit frais au Stade de France

Je n'étais pas au Stade de France hier, même pas devant mon poste. Revenu de Lyon, où j'ai assisté à une exténuante réunion de section socialiste (pour le boulot), je laisse la parole à l'ami Fuckin'PK, ex-collègue de la rédac de 20 Minutes, qui lui, y était…

«La bourse plonge, les Etats sortent 1.700 milliards de leur chapeau, et le PS compte ses motions. Autant dire qu’il était un peu couru d’avance que le monde politique se jette sur la première occasion pour faire diversion.

Donc des sifflets au stade de France. Et une levée de bouclier encore plus forte que quand un supporter du PSG était mort porte d’Auteuil. Pas vraiment une surprise, on nous avait déjà fait le coup lors de la finale de la coupe de la ligue. On vous passe les coups de menton de Fillon, Hortefeux et Sarkozy, de toute façon, ils passent en boucle à la radio et à la télé. [EDIT DU SPORTING - 23h: Au final, on a terminé la journée avec l'annonce qu'on ne jouera pas les matchs si l'hymne est sifflé. Consternant.]

Ne reste qu’une impression d'écœurement. Parce que j’étais au stade hier, et je n’ai vraiment pas du tout l’impression d’avoir vu le même match que nos dirigeants. Oui, il y a eu des sifflets, mais je ne me risquerais pas à y voir la moindre revendication politique. C’était surtout pour rigoler. Et tout le stade a entonné la marseillaise sur la fin, recouvrant largement les quelques sifflets qui restaient.

Alors oui, c’était chaud, mais festif, comme le raconte Zineb du Bondy Blog, qui elle aussi, était au match, et finalement beaucoup moins tendu que lors de la précédente sortie des Bleus face à la Serbie, où là tout le stade avait sifflé et demandé la tête d’un homme, mais c’est sans doute moins grave…»

Deux remarques supplémentaires, en vrac: 1. Ça faisait trois jours que les médias s'inquiétaient "que la Marseillaise soit sifflée", en rajoutant des tonnes sur le France-Algérie d'il y maintenant… sept ans (et sans parler des supporters de Bastia). 2. Les déclarations de Laporte interrogent: "n'organisons plus des matchs contre les pays du Maghreb à Paris". Etrange façon de régler un problème, mais d'accord sur la dernière partie: à défaut de pouvoir supprimer le public du SdF, et si on arrêtait d'y jouer tout court. [EDIT: cette dernière phrase a été remaniée après discussions dans les commentaires].

Quant à l'après-match, au sens sportif du terme, c'en est bien fini des anti-Domenech (désolé les Footix), Henry et Benzema savent briller lors des matchs amicaux, on est en train d'en faire un peu trop sur Gourcuff et ses deux passes pas si décisives. Et Mandanda devient la nouvelle cible officielle de L'Equipe…

 

Dernier truc: on se calme et on boit frais aussi dans les commentaires, je peux avoir la gâchette à bannissement d'adresse IP facile…

Commentaires

Vraiment un blaireau l'auteur de cet article, c'est inutile d'écrire des billets sans intérêt... "Oui, il y a eu des sifflets, mais je ne me risquerais pas à y voir la moindre revendication politique. C’était surtout pour rigoler": ben voyons... Moi ça ne me fais pas rigoler, faut vraiment être abrutis pour rigoler sur ce genre de choses, c'st un grand manque de respect. Je suis d'origine portugaise, et je peux te dire que si ça aurait été mon hymne qui aurait été sifflé aussi copieusement (j'étais pas au stade mais à la télé ça suffisait pour se faire un idée) j'aurais eu envie de casser des bouches. Tu parles d'écoeurement du fait que les gens s'indignent pour ce genre de comportement, mais c'est le monde à l'envers... t'as vraiment rien pigé pauvre naz. C'est bon, maintenant tu peux me bannir ou faire ce que tu veux, de tte façon j'ai pas l'intention de revenir visiter ton blog. TDB

> Dans l'ordre. Ton commentaire étant mesuré, je n'ai aucune raison de te bannir. L'utilité des billets sur ce blog, c'est quand même moi qui en juge. Que siffler un hymne te donne "envie de casser des bouches", perso, je trouve cela exagéré, et je l'assume. Mais je ne nie pas le fait que ça puisse énerver. Même si les réactions politiques n'ont pas du tout été les mêmes quand le public italien a sifflé la Marseillaise il y a un an. Enfin, je ne prétend pas avoir pigé quoi que ce soit, je pense juste qu'on est en train de faire un flan de pas grand-chose, car on a envie de rejouer France-Algérie… Ça n'est que du sport. Par contre, si on veut causer décolonisation et post-décolonisation, il y aurait des choses bien plus sérieuses à dire… Bien à toi, quand même (en espérant que t'es pro-Benfica ;-)

Écrit par : paulo | 15/10/2008

Bonjour,

enfin quelqu un qui soit "honnete" dans son commentaire et qui me fait penser que certains se permettent de commenter une soiree ou ils n ont pas ete .
Hier soir meme si je ne partage pas votre explication au sujet des siffleurs (pour moi ce n etait pas un jeu) je rejoins par contre tout le reste .
J ai passe une agreable soiree avec des echanges conviviaux avec mes differents compagnons de stade qu ils soient Tunisiens ou Francais .
Concernant mr Laporte je vous trouve assez gentil car il m insupporte au plus au point etant donne son incompetence et ses declarations idiotes, ne parlons pas du ministre des sports completement absente mais n ayons pas peur car le president de la FFF vient d etre convoque par le President (a quoi sert donc notre ministre?).
Je retiendrait de la soiree pour ma part les enfants maquilles en franco-tunisien et la majorite des spectateurs respectueux les uns avec le autres .

Écrit par : keepcool | 15/10/2008

d'accord avec paulo !! fo pas inverser les choses là oh !!

Écrit par : moussa | 15/10/2008

On s'en tape de ces pauvres crétins qui sifflent ceci ou celà. Pas de quoi en faire un fromage, on peut les plaindre à la limite d'être aussi cons.

Écrit par : Fran | 15/10/2008

Sans aller aussi loin que Paulo (parce que j'aime bien ce blog), il me parait assez irresponsable d'excuser à demi mot ces sifflets en parlant d'humour. On va en taule si on brûle un drapeau ou un billet de banque, car c'est un symbole. Un hymne national, c'est la même chose. Et en ces temps ou la morale fout un peu le camp, les symboles, c'est important.
Je n'étais pas au stade hier soir. Mais à la télé, ca sifflait copieusement. Et même durant le match, dès qu'un joueur de l'équipe de France chopait le ballon, ça sifflait. Alors oui, évidement, Ben Harfa ou Benzema sont de double-culture, donc un peu de rancoeur de la part des Tunisiens. Mais c'était pas uniquement eux qui étaient sifflés.
C'est aussi vrai que les médias en ont fait des tonnes les jours d'avant. Mais ça n'excuse en rien un tel comportement. Si les médias préviennent que les JO sont un évènement à risque au niveau du terrorisme et qu'une bombe pète, ca sera quoi votre analyse? "Les médias en ont fait une tonne"?
Désolé pour la longueur du commentaire, mais des trucs comme ça me choquent, et qu'on puisse le prendre à la légère me choque encore plus.
Bonne journée.

> Je ne dis pas que ça excuse, je remarque que les médias, inconsciemment ou consciemment, attendait que ça se passe. Encore une fois, on ne parle pas de terrorrisme ici, juste de sifflets. Un hymne, c'est (éventuellement) important quand la Nation est en jeu. Mais pour un match de foot, est-ce que ça vaut la peine de s'emballer à ce point… Je ne sais pas. Mais je ne pense pas.

Écrit par : Flo | 15/10/2008

Laporte a dit: "n'organisons plus les matchs contre le Magreb A PARIS".
Tronquer sa déclaration montre un esprit partisan.
Ceux qui ont sifflé sont, pour beaucoup, des français d'origine tunisienne.
Ca veut dire quoi?
Ca veut dire qu'ils sont français, qu'ils ont sans doute des droits en France, mais aussi le devoir essentiel de respecter le pays dans lequel ils vivent.

Imaginons que lors d'un match en Tunisie certains pseudo-supporters sifflent l'hymne tunisien....
J'imagine les commentaires, la soupe à la chemise brune, etc....

Le racisme a au moins un point commun avec la connerie: l'universalité!

> Au temps pour moi, j'avais pas entendu ça à la radio. Je corrige, mais je trouve ça un peu étrange quand même, cette façon de régler le problème. Je suis quand même d'accord avec lui, mais en allant plus loin: plus de match du tout au SdF. Y en a marre de de faire la hola au bout de 5 minutes, puis de jouer à l'extérieur dès que l'équipe balbutie, de se peler le cul dès qu'on est en septembre et, surtout, de subir le chantage d'un consortium privé parce qu'il n'y a pas de deuxième club résident…

Écrit par : Orvile | 15/10/2008

Faut pas déconner, Laporte a dit, "faut plus jouer contre ces nations A PARIS". Il propose d'autres villes de France, où le public n'a pas la chance d'avoir des matchs de l'équipe de France sans arrêt, et donc, avant de penser à siffler, sera d'abord content de voir son équipe jouer.
Si tu reprend que la moitié des phrases, c'est toi, et pas Laporte, qui est subtil et responsable !!!!

Ensuite, que la Marseillaise soit sifflée du début jusqu'à la fin ou pas, c'est un faux débat. Le pb, c'est surtout le nombre de personnes qui l'ont sifflé. Si c'été une poignée de cons, on s'en foutrait, mais là, ça fait quand même beaucoup.
Le pb, c'est que d'autres abrutis, vont généraliser, et que ça va creuser un fossé encore plus profond dans la population. Ca durera pas longtemps, car c'est un boom médiatique, mais ça reste dans les consciences, c'est ça le pb.
Le pb, c'est que les racistes sont trop stupides pour plus l'être, et que les mecs qui sifflent, sont trop stupides pour comprendre que ça les mets pas en valeur.
Ce qui me tue, c'est que le match aurait eût lieu en Tunisie, les gens aurait sûrement pas sifflés. Les mecs tunisiens aigris contre la France, sont finallement des français, ce qui prouve qu'on a bien merdé qq part.
Et pour réparer nos erreurs, ont est pas dans la merde ... ces sifflets prouvent qu'il nous reste du boulot pour que tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes...

> Déjà répondu au-dessus sur Laporte. Pour le reste, grosso merdo d'accord…

Écrit par : utopiste | 15/10/2008

je regardais le match à la télé, les quelques sifflets ne m'ont pas fait bondir de mon canapé.
Comme d'habitude, il y a des gens qui s'expriment par cette méthode de communication.
Siffler la Marseillaise c'est pas bien. Peut être faudrait-il réécrire cet hymne quelque peu guerrier ?
La réaction "outrée" des politiques tombe à pic, histoire de parler d'autre chose. C'est ça la politique : planter un arbre qui cache la forêt.

Écrit par : pitalugue84 | 15/10/2008

j'ai assisté à une exténuante réunion de section socialiste (pour le boulot)...Un politicard professionnel alors??

> Nan, un journaliste politique…

Écrit par : Arnodu | 15/10/2008

Réécrire un hymne pour plaire aux autres? Roooolalala mais avec des réactions pareil, on est pas sorti. C'est sur que notre hymne est très sanglant. Mais il fait parti de la culture Française et pour rien au monde il faut en changer. Arrêtons de baisser notre froc, soyons ferme mais juste, la Tunisie en ferait autant si elle avait eu à subir cela.

> Moi aussi j'ai tendance à assumer cet hymne guerrier, car héritage de la Révolution. Mais pas besoin de "baisser notre froc" ou de "subir", c'est que du foot…

Écrit par : Flo | 15/10/2008

article objectif et ca change. bravo!!!

Écrit par : sam | 15/10/2008

Chaque chose en son temps. Il y a la crise financière, il y a d'autres choses et il y a eu les sifflets du stade de France.
Je ne suis pas sûr qu'il faille toujours chercher des trucs à contre courants pour se mettre au dessus des autres comme le fait l'auteur : finalement c'était pour rigoler ces sifflets nous dit l'auteur, c'était festif...
Peu importe les raisons, on ne siffle pas l'hymne de mon pays dans un match de football international.

> D'abord, ne confond pas fuckin'PK, qui est invité sur ce blog car, lui, il était au SdF, et il peut donc donner un avis sensé de journaliste objectif. Il est beaucoup plus bayrouïste que moi et ne supporte pas Domenech… Ensuite, d'accord sur le principe: on ne siffle pas UN hymne en général (parce que "mon hymne", franchement…). Mais comme on ne siffle pas un rugbyman qui tape une pénalité. Dans un monde parfait…
Enfin, je suis désolé, mais je suis nettement plus choqué par l'inertie de tous les pouvoirs publics face aux débordements racistes dans toutes les tribunes (sauf quand on attaque les chtis). Voilà, c'est peut-être à "contre-courant", mais c'est un point de vue dans un débat public. Je vous félicite d'ailleurs tous de l'alimenter sans excès.

Écrit par : jacko | 15/10/2008

Réécrire l'hymne...un jeu...on a merdé qq part...c'est consternant de lire ce genre de choses. Les média en font des tonnes...et ils ont raison ! Faut redescendre sur terre de temps en temps. Ce qui s'est passé hier est grave. C'est une insulte à un pays qui a été faîte. Et c'est parce que l'on ferme les yeux sur ce genre de choses qu'on en arrive à ces extrémités. Le droit du sol, ça donne des droits...et des devoirs. Ce serait bien de le rappeler de temps en temps.

> Ok, Jay, commence pas à jouer avec la ligne jaune. Tu peux parfaitement trouver ça grave, et moi excessif. Maintenant je me rappelle d'un Argentine-Afrique du Sud lors du Mondial 2007 de rugby, où l'hymne albicelste a été sifflé par le merveilleux public nationaliste du SdF. Et ben, j'ai entendu personne en parler…

Écrit par : Jay | 15/10/2008

PAS DE QUOI PAVOISER ... non

Écrit par : cactus53 | 15/10/2008

Vraiment très irresponsable de la part de l'auteur de ce billet, banaliser des sifflets sur un stade de foot, avec c'était juste pour rire...

Je pense que Laporte a raison de vouloir organiser les matchs contre les pays du Mahgreb en province. j'ai toujours trouvé l'ambiance du stade de france, euh comment dire ? spéciale...

Réécrire la marseillaise (pitalugue84) ? pour raison de paroles guerrières ? cela fait partie de notre histoire commune, alors je ne te suis pas... De plus, je ne suis pas sur que la poignée d'imbécile qui a sifflé la Marseillaise, ait sifflé ses paroles mais plutôt ce que représente la France à leurs yeux... Là, c'est un problème récurent et plus grave que les paroles de l'hymne. Au lieu de panser une jambe de bois, on devrait traiter les causes plutôt que d'essayer de répondre aux conséquences par des mesures inapplicables comme arrêter les matchs (R. Bachelot), ne serait ce qu'au niveau sécurité, je ne parle même pas de la porte ouverte à la provocation...

Mais pour conclure,ce (non ?) "évènement", ne doit pas être à un pare feu à la situation économique parce qu'un jour les sifflets seront dans la rue et les paroles de La Marseillaise risquerait de reprendre tout leur sens...

> Comme dirait Pierre Dac, "les politiques changent le pansement au lieu de penser le changement"…

Écrit par : Olive | 15/10/2008

C'est pas mal d'avoir ton point de vue en direct en tout cas. Pour rebondir sur ton commentaire, oui, évidement, c'est que du foot, c'est que du sport, donc sur un plan strictement logique, c'est pas très grave. Ce qui est beaucoup plus grave, c'est que l'hymne est un symbole, et on pisse pas sur un symbole!
Et puis au passage, la plupart des gens ayant sifflé l'hymne sont nés et ont été élevé en France, donc ça me fait aussi doucement marrer.

> Oui, mais dans quelles conditions sont-ils nés et ont-ils été élevés en France. Ce serait le débat de fond qu'il faudrait avoir, plutôt que de songer à décentraliser les matchs ou les arrêter… Mais il serait vain de lancer un tel débat à chaud, qui plus est sur un blog de tertulia sportive… Bien à toi

Écrit par : Flo | 15/10/2008

De nous deux, ce n'est pas moi qui joue le plus avec la ligne jaune. On ne résout pas un problème en l'ignorant ou en le minimisant. Ce n'est que du foot, non. Le foot, c'est le truc avec les 22 gars qui se bougent (ou pas) sur le terrain. Ce qui se passe dans les tribunes, c'est le reflet d'une partie de la société dans laquelle on vit. A toi de voir si tu veux vivre dans celle là, moi non.

> Je remarque que tu ne réponds pas à l'interpellation sur Argentine-Afrique du Sud. La ligne jaune, c'est pour ton allusion au droit du sol. On parle de quoi, là? D'un hymne sifflé ou d'intégration. Si on parle d'un hymne sifflé, ça arrive très souvent dans un stade (cf. le public italien avec la Marseillaise en 2006), car les tribunes sont effectivement le reflet des passions les plus folles, pour le meilleur et le pire. Si on parle d'intégration, je ne pense pas que le match d'hier soir soit une pièce à verser au dossier, ou alors une pièce bien minime par rapport à d'autres enjeux autrement plus importants. La société dans laquelle j'aspire à vivre est celle où on ne confonds pas les débats et où on n'instrumentalise pas le sport au-delà de ce qu'il est. Un jeu. Avec ses joies et ses excès. Combattons ses dérives pour ce qu'elles sont. Le racisme dans les stades me semble en être une bien plus prioritaire qu'un hymne sifflé. Ou alors, on ressemble à des nationalistes turcs pour qui le drapeau compte plus que certains droits de l'homme (je dis ça, alors que j'adore la Turquie et suis à fond pour son intégration dans l'UE).

Je dois partir pour une autre réunion socialiste exaltante (toujours pour mon boulot, je précise encore), donc je disparais du fil de discussion. Je fais confiance aux lecteurs pour rester aussi correct que depuis la publication de ce post…

Écrit par : Jay | 15/10/2008

Il y a des gens qui confondent sport et guerre; tant qu'on jouera un hymne national dans un stade qui rassemble des individus de tout acabit (genre supporters du PSG qui considèrent les chtis comme des sous-hommes, des blancs qui considèrent les noirs comme des animaux, en passant par des hooligans qui n'hésitent pas à tuer...). La solution? ne plus jouer l'hymne pour ne pas le salir, et jouer au foot, pas à la guerre!

Écrit par : ab | 15/10/2008

Le problème n'est pas avec l'hymne rassurez vous, si vous saviez écouter vous entendriez: "quelle est notre place à nous français d'origine maghrébine qui sommes encore et toujours des citoyens de seconde zone" Il est vrai qu'aujourd'hui la conjoncture se prete à ce genre de polémique! Il y a un an c'est lors du math Maroc-france que les huées et les sifflets anti marseillaise ont fait rage, fort heureusement on en a pratiquement pas parlé dans les médias, nous savons tous comment une bande d'énergumènes qui se mettent à siffler ou a chanter, par un effet d'entrainement bien connu dans les stades, pousse les autres spectateurs à faire de meme sans savoir le pourquoi du comment! Parlez avec des jeunes marocains et vous verrez qu'ils réprouvent en majorité ces actes de meme pour les algeriens et tunisiens, oseriez vous dire que les corses qui ont sifflé la Marseillaise ne se sentaient pas français?Nous savons tous qu'il y a partout des minorités dont le seul plaisir est de foutre la M... Si les media après du match algerie- france n'en avaient pas fait une orgie et n'avaient pas dégueulé leur haine pendant des mois à propos de ce qui n'était en fait qu'une malheureuse anecdote, une merdouillette, il n' y aurait pas eu ensuite cette volonté des autres de "faire chier leur monde"....

Écrit par : minoucha | 15/10/2008

Le Jean-René né en vendée de parents de souche vendéenne depuis 15 générations, s'il se bouge pas il sera lui aussi toute sa vie un citoyen de seconde zone. Quand t'as des obstacles dans la vie, ça va plus vite de les franchir que de gémir sur ton sort.

> Euh, oui, si tu veux, enfin bon, je maîtrise pas bien ta métaphore villiériste, mais là je dois vraiment y aller. Et n'oubliez pas de boire frais… Y a personne qui veut parler du match en lui-même. Moi, j'l'ai pas vu, ça a bien joué, ou pas?

Écrit par : Fran | 15/10/2008

Je dois faire vite aussi, désolé. Lis bien ma formule, "c'est une insulte à un pays qui a été faîte". Les sifflets qui ont eu lieu lors de Argentine-Afrique du Sud sont tout aussi condamnables (même s'ils étaient dus à une défaite mal digérée des français, mais ça n'excuse pas le geste).
Je ne cherche pas à instrumentaliser le sport, ceux qui ont sifflé l'hymne national lors d'un évènement sportif hier soir, j'en suis moin sûr. Le sport sur le terrain, la fête dans les tribunes, ça, ça me va. Un hymne sifflé, c'est du racisme. Un joueur sifflé parce qu'il a choisi la sélection tricolore et non tunisienne, c'est du nationalisme. Appelons un chat un chat, et on pourra faire avancer les choses dans le bon sens.

Écrit par : Jay | 15/10/2008

En tant que Portugaise, je vais essayer de rehausser le niveau! Je suis tout à fait d'accord avec toi (l'auteur du post), il n'y a aucune revendication politique dans ces sifflets! Les gens qui ont sifflé sont très jeunes entre 15 et 20 ans, c'est un jeu pour eux de siffler, ça ne veut pas dire qu'ils n'aiment pas la france! Le foot c'est un peu comme une guerre, les sifflets c'est un moyen de déstabilisation comme un autre! Le problème c'est que comme tu l'as fais remarquer avant le match les médias nous disaient déjà "il parait que la marseillaise va être sifflée" (vu à l'édition spéciale sur canal+ le midi)! Comme si tous les tunisiens ou français-tunisiens du stade de france s'étaient réunis "les gars on va siffler la marseillaise!". Bref du grand n'importe quoi, les médias en rajoutent 50 couches, en plus en prenant Laam pour chanter ça na pu que amplifier le phénomène! (Pourquoi elle avait un tee shirt avec son prénom dessus j'ai toujours pas compris?) Le problème c'est que les politiques s'emparent du truc, et les gens qui ne réfléchissent pas beaucoup se disent "si ces gens là n'aiment pas la france ils n'ont qu'à retourner dans leur pays!" ils mélangent tout, et font des généralités! Ces sifflets ça offre des raisons aux racistes ou aux personnes pas très tolérantes de dire des choses qu'ils pensent mais n'osaient pas dire! Et ça c'est triste!

Écrit par : sonia | 15/10/2008

C'est vraiment hilarant ce débat !
Perso, je me fout de l'hymne national et je trouve que dans notre société de "peines à jouir", on oublie trop souvent de pisser sur les symboles, ce qui prouve à quel point notre démocratie est malade. Bientôt, on verra des guignols avec la main sur le coeur pendant la Marseillaise.

Ca me fait penser aux abrutis de la Légion qui menaçaient Gainsbourg pour avoir chanté la Marseillaise en Reggae. FAUT PAS TOUCHER AU SYMBOLE .
Mais combien parmi ceux qui s'insurgent, connaissent autre chose que le premier couplet de cet hymne ?

Bon, je me tire, je vais bruler un billet de 500€....

Écrit par : Ax | 15/10/2008

Le principal problème pour moi vient du fait que ce ne soit pas l'équipe qui fut sifflée mais l'hymne national.
Que l'on siffle l'équipe adverse, qu'on la chambre, qu'on se moque de ces défaites (de ces erreurs défensives...) est tout à fait dans l'air du temps et se retrouve dans tout les stades pour toutes les confrontations !! Et Dieu merci, c'est pour cette ambiance de compétition qui nous aimons autant le sport.

La partie inacceptable vient du fait que ce soit un symbole de la nation qui ait été sifflé, à la fois par des supporters d'un pays étranger, mais surement également par des citoyens français !! Je trouve ça aberrant de pouvoir siffler son propre pays !!
J'ai cherché rapidement sur Internet des précédents de sifflage d'hymne allemand lors de match Allemagne-Turquie et pour l'instant je n'ai rien trouvé (et pourtant la population d'origine turque basée en Allemagne est très importante !! 2 millions en 1999). Et ces matchs Allemagne-Turquie sont on ne peut plus animés et chauds au niveau de l'ambiance !! Le respect en plus...

Écrit par : Aurel | 15/10/2008

Dernier post pour moi, mais juste une petite chose. La déstabilisation, c'est lorsque tu siffles les joueurs pendant le match(ou à la présentation des équipes pour les matchs non internationaux). Et ça, les joueurs y sont (hélas, 10 000 fois hélas) habitués. Maintenant, l'équipe de France sifflée au stade de France...
Et si les médias ont tant ou trop parlés des sifflets antérieurs, une attitude plus intelligente aurait été de s'abstenir de réitérer pareil idiotie. Comme tu le dis Sonia, cela complique encore la tâche des personnes qui luttent depuis des années pour enrayer le racisme et l'intolérance. Et pour le coup, ce n'est pas aux médias ou aux politiques qu'incombent cette faute.

Écrit par : Jay | 15/10/2008

Et bien je vous remercie tous pour cette discussion intéressante. Et j'avoue mon bonheur de voir qu'elle a parfaitement su rester dans les règles du respect et du débat. J'ai depuis parlé de c't'histoire avec trois autres personnes présentes dans le stade hier. Et les trois (dont deux que je juge de totale confiance, tout comme Fuckin' PK d'ailleurs) m'ont dit qu'on était très loin d'une bronca majoritaire et que l'ambiance dans les tribunes étaient bon enfant. Semble-t-il, de nombreux supporters tunisiens ont cherché à faire taire les siffleurs. Bref, j'ai quand même l'impression qu'au-delà de nos controverses, on assiste bel et bien à un emballement médiatico-politique dans les règles de l'art.

Lire aussi sur le sujet un papier de témoignages sur 20minutes.fr:
http://www.20minutes.fr/article/263206/Sport-Et-si-la-polemique-sur-les-sifflets-etait-montee-en-epingle.php

et aussi deux billets de blogs très très intéressants sur Mediapart (ben ouais, j'fais de la pub):
http://www.mediapart.fr/club/edition/police-co/article/151008/le-fait-d-outrager-publiquement-l-hymne-national-art-433-5-1-c
http://www.mediapart.fr/club/edition/l-utopie/article/151008/sifflets-de-la-marseillaise-les-balkans-commencent-en-tunisie

enfin, un beau top 12 de l'ami Matteu
http://honkytonk.over-blog.com/article-23769268.html

Bien à vous tous, je vous conseille le Belgique-Espagne sur Direct8, avec des Diables rouges on fire!

Écrit par : Tertulia | 15/10/2008

moi jy etais au stade et franchement les media il en fond des tas c etais qu une pongnee qui sifflet ya longtemp que j y croi plus au media il nous fond gobe skil veule incroyable

Écrit par : foufou | 16/10/2008

Bin la poignée en question devait avoir des micros car on les entendait super bien.

>> Sans nier du tout l'existence des sifflets, le positionnement des micros joue évidemment. Attention, je n'accuse absolument pas TF1 d'avoir mis ses micros exprès là où ça sifflait, mais objectivement, selon où ils sont placés, le son peut être amplifié ou amoindri.

Sinon, pour conclure là-dessus, il faut relever les propos plein de mesure du député UMP Lionnel Luca: «quand on a la chance d'avoir été accueilli dans un pays qui vous permet d'avoir le ventre rempli et d'y vivre libre, on le respecte. Tous ceux qui ont sifflé notre hymne national devraient en tirer les conséquences et faire leur valise pour réintégrer le pays de leurs origines et de leurs rêves!»

Je suis consterné par l'attitude du PS (et ne me prive pas de le dire aux socialistes que je rencontre), qui marque l'UMP à la culotte dans le «plus patriote que moi contre ces salauds d'Arabes, tu meurs!». Et pour revenir sur Laporte, je n'avais pas entendu non plus cette somptueuse tirade: «Les 30.000 Tunisiens qui sont de la banlieue parisienne, si le match est à Carcassonne ou à Biarritz, ils n'iront pas voir le match. Là, on aura un public sain». Démission!!!

Écrit par : Fran | 16/10/2008

J'aime beaucoup ce blogue, mon blogue essaie de rester dans le tradition de l'ovale, un truc un peu "british" conservateur et "sud ouest", celui-la est vraiment "latino", et en venant sur Tertulia Sporting Club j'ai l'impression d'être sur une plage brésilienne, une sorte de bordel gigantesque que j'apprécie bien aussi. Je suis tout ça à la fois. Français avec tous mes paradoxes !

J'ai vraiment été choqué par ces sifflets. Je suis français est fier de l'être, et si ces valeurs vous paraissent connes et passéistes, raison de plus pour le crier. On peut discuter, si vous voulez des paroles de la Marseillaise parce qu'on est en démocratie, mais tant que la Marseillaise restera l'hymne des Français, et un chant repris dans le monde entier par des gens qui luttent contre la tyranie, contre des dictateurs de toutes sortes, il est interdit de la siffler. La Marseillaise n'est pas faite pour nous diviser, elle doit nous rassembler. Chaque fois qu'on crache sur la France ça me fait très mal, je me sens humilié. On peut parler tant qu'on veut de l'Histoire de France. Mais cessez de siffler notre drapeau, notre patrie, notre hymne, cela devient insupportable. On peut être contre les idées de Bernard Laporte, celles du Président de la République si on veut, on peut être pour aussi, mais on ne peut pas être contre la France. Ou bien alors, on a plus rien à y faire. Ma femme est noire, j'ai vécu sur 3 continents différents, qu'on ne m'accuse pas de ce que je ne suis pas. J'habite au Venezuela, ici tous les petits écoliers chantent l'hymne national chaque lundi matin et si je commençait à siffler l'hymne national je me ferais "lincher" et ça serait normal.

Pour en revenir, à l'idée de Bernard Laporte, je trouve qu'il n'apporte aucune solution mais pour moi il n'y a aucune conotation raciste dans ses dires. En revanche, je suis POUR, faire voyager l'équipe de France, plus souvent en province. Même s'il faut bien reconnaitre que peu sont les stades en France qui possèdent les capacités pour accueillir plus de 60 000 spectateurs, mais là il s'agit d'un autre problème.

>> Salut Mister Rugby! Moi aussi j'aime beaucoup ton blog, et je te remercie pour ton point de vue tout à fait respectable. Même si je trouve que Laâm chante comme une enclume et qu'en dépit de l'héritage révolutionnaire de la Marseillaise et du drapeau, je ne me sens pas aussi viscéralement Français que toi. Plutôt internationaliste, en fait… D'ailleurs, je t'envie d'habiter le Venezuela, car en ce moment l'ambiance autour de ce faux événement est franchement pesante (je persiste et signe, mais ce n'est que mon avis). Oui, c'est pas bien de siffler un hymne, mais il se passe des choses mille fois plus importantes (surtout en ce moment).

Pour revenir sur Laporte, je ne pense pas qu'il soit raciste, mais parler de "public sain" et de n'aller jouer que "chez eux", ça se dit pas quand on est ministre [c'est comme les "voleurs de poule" de Grimault pendant l'Euro en parlant des roumains].

Au-delà du débat infini sur l'hymne, c'est la récupération politique qui m'exaspère [comme la lettre de Guy Moquet pendant le Mondial de rug'… Déjà Laporte]. Où l'on apprend cet après-midi dans Le Monde que la réaction gouvernementale était prévue dès avant le match…
http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2008/10/16/marseillaise-sifflee-une-indignation-gouvernementale-soigneusement-preparee_1107659_3224.html#ens_id=1107057

Il y a quelques heures, j'ai tchatché de la soirée avec Bruno Le Roux (député PS de Saint-Denis qui étaient assis à côté de Laporte au stade). Et celui-ci me disait qu'à la fin de l'hymne, les ministres Joyandet et Besson se sont tournés vers notre cher secrétaire d'Etat aux Sports pour lui dire: «Finalement, ça a moins sifflé que prévu». Le lendemain, tous étaient sur le pont (y compris Leroux, d'ailleurs) pour crier au scandale…

Bien à toi

Écrit par : Mister Rugby | 16/10/2008

Si pour vous tous les sifflets, le nom respect de l' hymne national FRANCAIS, n'est pas grave, parce que soit disant ce sont des jeunes, et bien pour ce qui me concerne c'est très grave, car notre pays qui les a accueillis (es) n'est pas respecté et ce n'est pas de cette façon là qu'ils apprendront a le respecter. Néanmoins, même s'ils sont nés (es) en France personne ne les empêchent de retourner dans leur pays d'origine. (Il vaut mieux un petit chez soi qu'un grand chez les autres). S'ils se sentent mal aimés, sachez pas que les Européens qui sont a l'étranger ne sont pasrespecter, alors suffit de nous faire la morale et de repeter sans cesse qu'ils sont persécutés ces pauvres petits. Et que l'on arrête de parler colonisation, car ces eux qui nous colonisent actuellement.

>> Ok, il aura fallu deux jours avant qu'un(e) débile intervienne. IP bannie. Va coloniser d'autres blogs…

Écrit par : marinette | 16/10/2008

Pour les punir, au prochain match, on fait chanter la marseillaise par lara fabian. Je sais, je sais, c'est sévère mais bon ils l'ont cherché.

Écrit par : Fran | 17/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu