Avertir le modérateur

27/07/2008

Ah, Champs-Elysées...

Bon ben voilà, le Tour se termine. Sastre remporte ce demi-Tour du renouveau. Et comme d'hab, on termine par un dernier festival sur les Champs, tout en attaques vaines et en rouleurs à 80 km/h dans le caniveau (un geste technique qui me dépasse encore, quand on voit l'étroitesse réelle dudit caniveau). Généralement, ça se finit par un bon gros sprint ou le bourrin le plus frais gagne à la fin. Toutefois, depuis 1975 et le choix de cette arrivée royale, on a quand même vu quelques beaux morceaux de bravoure. Dans la mémoire du Sporting Tertulia, la plus belle demeure le kilomètre lancé d'Eddy Seigneur en 1994 (visible sur le site de l'Ina, en cliquant ici). Autre grand moment, le magnifique geste de panache d'Alexandre Vinokourov, quand le Kazakh dopé depuis s'en était allé grignoter une place au général sur les pavés parisiens (visible en cliquant ici). A force de recherche sur le ouaibe, on est enfin arrivé à dégager un top 3 sympa, ambiance Joe Dassin, visible à midi comme à minuit et où il y a tout ce que vous voulez comme émotions cyclistes...

 

3. Fignon/Lemond 1989: esthétique de la dramatique. La victoire pour huit secondes de l'Americain et l'organisation du Tour qui ne nous a plus jamais offert d'ultime chrono à l'Arc de triomphe depuis...





2. Hinault 1982: le panache écrasant.
Gagner le sprint sur les Champs avec le maillot jaune sur les épaules. Le blaireau est un héros...



1. Abdoujaparov 1991: la violence à l'état brut. L'ogre de Tashkent se ramasse à cause d'une bavure policière, et les hurlements de Patrick Chêne qui résonnent encore à nos oreilles, alors que Konyshev franchit la ligne en usurpateur... Djamolidine forever!


 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu