Avertir le modérateur

25/06/2008

Quelques conseils pour gardien turc devenu avant-centre

1133838120.jpgAutant le dire franchement, même si je rêve d'une victoire turque ce soir, je suis plus que sceptique. Face à la Panzer division teutonne, les ptits gars de Fatih Terim risquent d'être justes… Privée de la perle bosphorienne Nihat, l'équipe de Turquie décimée par les blessures et les suspensions pourrait s'en remettre à Tolga Zengin (photo), troisième gardien que le mythique coach ottoman envisage de faire entrer en cours de match… comme avant-centre. Même s'il a depuis évoqué une plaisanterie, on s'est pris à rêver d'une turquerie géniale…

Panache et coup de poker, qui pourraient s'avérer cultissimes, à condition d'être à la hauteur de la prise de risque. Le Sporting Tertulia a fouillé dans sa mémoire pour donner des idées à Zengin, en lui conseillant un top 5 vidéos pour devenir le héros du derby bière-kebab… Au pire, si Terim se dégonfle vraiment, ça servira à Rustu (qui ne se prononce pas "Roustou", ainsi qu'on l'apprend sur l'excellent blog Turk football). Dans les arrêts de jeu, quand l'Allemagne mènera 1-0…

 

Tirer les coup-francs. C'est ainsi que le Paraguayen Jose-Luis Chilavert et le Brésilien Rogerio Ceni ont construit leur légende latina de goal goleador… Parfois à la Platoche, parfois en filou…





Travailler le jeu de tête. Dans la tradition des buts de portiers, le pion sur coup de pied arrêté dans les dernières minutes dans toutes les mémoires. Être grand est dans ce cas un avantage, comme pour Peter Schmeichel…



Profiter des cafouillages.
Autre option: se mettre au point de péno et attendre le pataquès, en profitant de son expérience des sorties aériennes pour bourrer quelques adversaires, tendre le pied et la mettre au fond. Un point c'est Toldo…




Ne pas oublier de se replier.
En cas de but, il ne sert à rien de faire le malin et de se la raconter devant les supporters. Ce serait risquer de tout gâcher. A Leverkusen, on s'en souvient encore de ce con de Hans-Jörg Butt…



Le sens du spectacle avant tout. Le maître absolu des gardiens jouant dans le champ s'appelle Jorge Campos. Superbe Mexicain, il lui arrivait de revêtir le maillot de l'avant-centre une partie durant, sans autre motif que celui d'exercer son talent de joueur avide de byciclette somptueuse…



Commentaires

Ils peuvent être fiers d'eux les turcs, quel beau football ils nous ont proposé ! Les allemands l'emportent grâce à leur énorme efficacité devant le but. Ce fut vraiment un beau match.

Écrit par : Fran | 26/06/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu