Avertir le modérateur

01/06/2008

Les nouveaux mousquetaires

436451518.jpg Autant l'avouer de suite, Roland-Garros n'est pas ma tasse de thé. C'est lent, c'est toujours des Espagnols qui gagnent, ça m'a fait planter une tonne d'exams… Et y a systématiquement un(e) Français(e) seulement qui brille, genre jusqu'en huitième, et qui se voit attribuer automatiquement le sobriquet de "nouveau Noah" (même quand c'est une fille)… Pour vous dire, quand j'étais au sport à 20minutes.fr l'an dernier, j'avais loupé l'accredit' tout en tentant de faire croire au chef que c'était mieux d'être devant la télé pour mieux suivre les matchs… L'acte manqué assumé…

Ce coup-ci, j'ai même pas maté un embryon de résumé jusqu'à ce samedi. J'avais doucement rigolé avant, en entendant le forfait de Tsonga, qui ne serait donc pas le nouveau Noah… Et j'avais encore plus doucement rigolé en entendant Gasquet alimenter sa légende de branleur biterrois qui, vraiment, n'avait pas envie d'être le nouveau Noah…



Mais depuis hier, je dois reconnaitre que "Roland" m'a de nouveau accroché, comme au plus beaux temps des improbables ascensions de Gomez ou de Chang… Cinq Français en huitième! Oui, parce que le genre "c'est nul d'être cocardier", à "Roland", ça n'a pas de raison d'être. Le rendez-vous de la bourgeoisie prout-prout qui se la raconte "vive le beau jeu", c'est sympa mais le seul truc qui nous intéresse, c'est si on va enfin avoir un espoir de nouveau Noah… Un petit picotement nationaliste aussi beau qu'il a conscience d'être vain, comme quand Thierry Champion était allé en quart…



Chardy, Monfils, Mathieu, Benneteau, Llodra… Une bande de mousquetaires tocards, qui passent la première semaine. Dans l'ordre, un inconnu qui le restera, une "nouveau Noah" déjà has-been, un Mats Wilander moins le mental et le talent, un remède à l'envie de charisme qui ne brille qu'à "Roland"… et "Dingo". Une belle brochette de branquignoles… Les mousquetaires version club des cinq mercenaires… À en choisir un, même si "la Monf" à cette aura particulière proche de celle de Djibril Cissé ("il est mauvais, mais quand même, il est fort…"), c'est vraiment Mika Llodra qui régale et caresse les rêves les plus insensés: il attaque le filet, joue avec son côté psychologiquement instable, et assume une telle ringardise qu'il affiche son soutien infaillibe au PSG… En plus, un mec qui se met à poil dès qu'il peut est forcément culte. Alors, le Sporting Tertulia met volontiers une pièce sur cette bonne vieille tronche de Llodra, pour le voir ranimer les cris furieux et enflammés de nos années de fac…



Et pour finir, "Roland" vu par les doux tarés de "la Chanson du dimanche", histoire de se rendre compte que, même quand on est un trentenaire blasé, ça reste un tournoi incontournable…



Commentaires

Tiens, allons bon...une vidéo de la Chanson du dimanche...c'est quoi la prochaine étape, un film de tes potes en train de déguster de la tapenade au bord du Canal Saint-Martin, ou une vidéo In situ de l'expo Patti Smith ? Sale bobo va...Quand on ecoute Sonic Youth, les Pixies, et que 10 ans plus tard on sourit devant le Chanson du dimanche, il faut consulter :)

Écrit par : Matteu | 01/06/2008

Ah ça fait du bien de lire ça... J'ai aussi bcp de mal avec Roland Garros, ça ne vaut pas un bon match de Ligue1! Ton expérience me rappelle la mienne, quand j'ai couvert l'US Open (depuis Paris) pour une chaîne de TV...sans avoir regardé un seul match...

Écrit par : Matthieu R | 01/06/2008

Et le congrès de Reims, c'est mieux à la télé? Parce que bon, c'est un peu tout le temps pareil, les congrès du PS, non?

> Ça c'est un message de mon ancien chef à 20minutes.fr, qui n'a toujours pas digéré le coup de l'an dernier. Mais pour l'open de Reims, on est quand même moins certain de la victoire de Nadal…

Écrit par : JH | 02/06/2008

C'est toujours curieux comme la presse parisienne essaye d'expliquer la (les) défaite(s) des joueuses et joueurs français: la fatigue, des blessures... or si nos joueuses et joueurs se trouvent déjà fatigués avant leurs matches, alors pourquoi y aller encore? il est vrai que les autres joueuses et joueurs ne se fatiguent ni se blessent jamais, ils sont peut-être d'une race spéciale et très différent de celle des nos Français, parait-il. Toutefois le plus risible dans ces "explications de presse", c'est quand, même "fatigués et blessés" (vous en être sûrs? moi non plus) il arrive une victoire voire un exploit français. Alors là notre brave presse parisienne n'évoque même pas le moindre soupçon de fatigue ou de blessure de la part de nos "héros", ils auront déjà gagné (en thèse) le tournoi. Le ridicule, décidément, ça ne tue pas.

Écrit par : Jimmy | 02/06/2008

Merci pour pour ce billet plein de franchise, parcque les articles de la presse française sont d'une mauvaise fois et d'une indulgence scandaleuse.

A quand une(un) Manaudou au tennis?

Écrit par : othello | 02/06/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu