Avertir le modérateur

30/04/2008

Maradona, Peron, Kusturica… et un bourre-pif

882243331.jpgY a un moment où, quand même, «el Pelusa» met mal à l'aise l'auteur de ces lignes, qui a choisi son icône comme emblème de ce blog, en haut (forcément) à gauche. Adepte un peu bouffon de la provocation anti-ricaine, l'enragé aux tatouages de Castro et (bientôt) Chavez s'est d'un coup converti au péronisme. Maradona a annoncé son adhésion au parti justicialiste et apporté son soutien à la nouvelle présidente Cristina Kirchner, celle qui joue1184043621.jpg du violon au peuple. Et «D10S» de déclarer: «ça va faire plaisir à mon père, qui a toujours soutenu Peron».
Don't cry for me Maradooooooooona…
Est-ce ce goût du populisme social-chic qui a séduit Emir Kusturica? Le richissime et pro-serbe cinéaste, aux finalement deux films vraiment biens ("Papa…" et "Chat noir…"), va enfin pouvoir sortir son docu sur le meneur de jeu. Après avoir été annoncé deux ans de suite sur la Croisette, "Maradona" sera bien à Cannes cette année. Et le teaser vient d'être révélé. Ambiance Manu Chao et coup-franc dans la lulu… Déjà entendu et déja vu, en somme…

 




Mais rassurons-nous, derrière l'image un peu mièvre et carton-pâte de cette bande-annonce (façon Amélie Poulain maradonienne), Diego reste Diego. Le roi de la baston. Bon, plus rien à voir avec la cultissime de chez cultissime bagarre de 1984 contre l'Atletic Bilbao…



Désormais, c'est plutôt un bourre-pif en passant, comme il y a une semaine. Parce que ça va bien de se cogner les journalistes alors qu'il vient régler un contentieux au tribunal avec son ancien agent Guillermo Coppola. Parce qu'il est toujours Diego, qu'il a des grosses lunettes, une grosse montre et une grosse voix cassée. Et qu'il faut pas l'emmerder de trop…



Ironie grinçante, en sortant de l'audience de confrontation, notre bon gros génie s'est mangé une caméra… C'est plus prosaïque qu'un Basque un peu bourrin qui en veut à vos chevilles. Un peu plus pathétique et comique, aussi…

Commentaires

Plus de 60 % des argentin sont peroniste... et alors? Où est le probleme si Maradona est au parti Justicialiste?
Maradona c'est pas Pele!

Écrit par : Boquita | 09/05/2008

Et comment que c'est pas Pelé, on est d'accord là-dessus, Boquita. Et il est vrai de dire que la gauche argentine est souvent "péroniste malgré Peron". Mais la "vraie gauche" dont se revendique Maradona n'est pas vraiment tendre avec les époux Kirchner. Et puis, de gauche ou pas, le personnalisation du pouvoir a ses limites qu'il convient de savoir critiquer… Mais rassurez-vous, mon poster de Diego n'est pas décroché pour autant ;-)

Écrit par : Tertulia | 10/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu